- PUBLICITÉ -
Bénévole à la guignolée de Saint-Joseph-du-Lac?

De jeunes bénévoles en compagnie de dames bien heureuses d’annoncer cette guignolée du Comité d’action sociale: la secrétaire Jocelyne Pouelez, la conseillère municipale Marie-Ève Surprenant, la directrice de l’école Rose-des-Vents, Nathalie Lussier, l’attachée politique de Denise Beaudoin, Françoise D. Monette, la présidente de l’organisme, Marilys Binette, la cuisinière Jeanne-D’Arc Saint-Aubin et la trésorière Francine Laviolette.

Bénévole à la guignolée de Saint-Joseph-du-Lac?

Objectif de 8 000 $ pour le Comité d’action sociale

Rien à l’agenda pour le week-end du 1er décembre? Pourquoi ne pas faire un peu de bénévolat pour une bonne cause en rejoignant l’équipe du Comité d’action sociale de Saint-Joseph-du-Lac qui a un grand besoin de volontaires pour effectuer sa guignolée annuelle, les 1er et 2 décembre, afin permettre aux familles démunies joséphoises de passer un plus joyeux Noël?

«C’est dur de trouver des bénévoles et pourtant, nous en avons tellement besoin», a laissé savoir la trésorière de l’organisme d’aide, Francine Laviolette, lors de l’annonce de l’événement annuel.

C’est que pour les organisateurs du Comité d’action sociale, le succès de la guignolée repose en grande partie sur la capacité à récolter les dons directement au domicile des résidants. Or, l’aide des jeunes écoliers qui offrent généreusement de leur temps chaque année ne suffit pas; il faut des gens possédant une automobile, puisque les résidants vivent sur un territoire étendu.

Et contrairement à ce que croient les gens, la pauvreté existe aussi à Saint-Joseph-du-Lac. Chaque semaine, le Comité d’action sociale accueille pas moins d’une vingtaine de familles ayant besoin d’une aide alimentaire pour remplir le garde-manger.

Plusieurs résidants se présentent aussi régulièrement au Chiffonnier, le vendredi de 8 h à 15 h, où ils peuvent dénicher des vêtements pour quelques dollars à peine. La Marmite à Mariette du mardi attire aussi chaque semaine son lot d’habitués qui tiennent la cuisinière bénévole Jeanne-D’Arc Saint-Aubin bien occupée malgré ses 80 ans bien sonnés.

Pour la période des Fêtes, la présidente de l’organisme, Marilys Binette, s’attend par ailleurs à devoir préparer au moins une trentaine de paniers de Noël, car la demande est là.

Mais voilà, pour poursuivre sa mission d’entraide l’organisme a besoin d’argent. La plupart de ses employés sont bénévoles et l’aide financière de la Municipalité de Saint-Joseph-du-Lac ne suffit pas à combler le budget annuel requis.

«Sans ces organismes, nous ne pourrions pas soutenir les gens démunis aussi bien», reconnaît la conseillère municipale Marie-Ève Surprenant, qui appelle les citoyens à faire leur part.

L’équipe du Comité souhaite recueillir au moins 8 000 $ lors de sa guignolée qui se déroulera le 1er décembre, de 9 h à 16 h, et le lendemain, de 9 h à 12 h.

Les résidants sont aussi invités à offrir des denrées non périssables. Bien que le réflexe naturel consiste à donner des boîtes de conserve, il faut penser que d’autres aliments, comme le beurre d’arachides et les pots de confiture, sont également appréciés. Comme tout le monde, les gens pauvres apprécient les bonnes choses. Ils ont aussi besoin de produits nettoyants ou sanitaires.

Et si des jouets délaissés traînent dans le sous-sol, pourquoi ne pas faciliter la tâche du père Noël en les glissant dans le sac?

Ceux qui seront absents peuvent laisser leur sac au bas de leur porte. Il est également possible d’aller le porter au presbytère, à l’école Rose-des-Vents ou encore au marché IGA Lamoureux.

De nombreux bénévoles sont donc attendus pour la guignolée au local du Comité d’action sociale, situé au presbytère, au 150, chemin Principal, à 9 h 30, les 1er et 2 décembre. On peut s’y présenter directement, mais aussi s’inscrire un peu à l’avance en téléphonant au 450-473-2440.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top