- PUBLICITÉ -
Au Centre communautaire Jean-Labelle: La biblio-poche transformée en maison des jeunes

L’ouverture du nouveau point de service de la Maison des jeunes de Saint-Eustache est prévue pour septembre 2014.

Au Centre communautaire Jean-Labelle: La biblio-poche transformée en maison des jeunes

La biblio-poche Grande-Côte, située au Centre communautaire Jean-Labelle, à Saint-Eustache, sera bientôt transformée en maison des jeunes, ont annoncé le maire Pierre Charron, la conseillère municipale Isabelle Lefebvre et le conseiller municipal Raymond Tessier.

La Ville a, en effet, signé un protocole d’entente d’une durée de trois ans avec la Maison des jeunes de Saint-Eustache pour y installer un point de service.

Depuis quelques années déjà, la Ville savait que la fermeture de la biblio-poche Grande-Côte serait nécessaire. Une étude d’opportunité livrée par un consultant en 2006, qui portait sur la construction de la nouvelle bibliothèque à l’angle du chemin de la Grande-Côte et du boulevard Arthur-Sauvé, mentionnait une éventuelle baisse de fréquentation à la biblio-poche, a expliqué Raymond Tessier. «Ça s’est confirmé, avec une baisse de 49 % d’achalandage», a-t-il poursuivi. Et cette tendance semblait vouloir s’accentuer, selon lui. «Comme la présence de la biblio-poche devenait de moins en moins pertinente, nous avons fait un choix», a-t-il dit.

Les livres seront rapatriés à la bibliothèque Guy-Bélisle. La Ville indique en outre que ce rapatriement «sera bénéfique à plusieurs points de vue puisqu’il permettra une meilleure gestion des collections, en évitant, notamment, l’acquisition de livres en copie multiples».

La fermeture de la biblio-poche Grande-Côte est prévue pour le 24 mai prochain. Par contre, la chute de livre sera maintenue en activité. La Ville a assuré que cette fermeture n’entraînera pas de mises à pied, seulement des départs à la retraite. Pour la Ville, cette mesure permettra des économies de quelque 2 000 $ par année.

Un point de service pour la Maison des jeunes

En outre, la Ville entend investir 40 000 $ dans le projet de Maison des jeunes, en 2014. Le secteur de la Grande-Côte était d’ailleurs ciblé par l’organisme depuis une dizaine d’années pour l’établissement d’un point de service. Les nouveaux locaux seront inaugurés dès l’automne prochain et seront accessibles trois soirs par semaine.

On prévoit qu’entre 10 et 25 jeunes pourraient la fréquenter. La supervision des lieux sera assurée par deux intervenants. La littérature ne quittera pas les lieux du futur point de service, un programme d’activités littéraire y étant prévu. Il faut aussi noter la présence d’installations sportives et récréatives à deux pas de là, au parc Jean-Guy Mathers. Le développement d’un programme sportif reste d’ailleurs à être pensé. «C’était un besoin à combler, un besoin maintes fois exprimé», a indiqué le maire Pierre Charron.

En vue d’en maximiser l’utilisation – les locaux ne seront pas occupés durant le jour –, on prévoit que le Mouvement Personne d’Abord, qui s’occupe d’une clientèle vivant avec une déficience intellectuelle, y tienne des activités, a expliqué Mme Lefebvre.

Par ailleurs, les élus municipaux tiennent à rassurer les utilisateurs des locaux du Centre communautaire Jean-Labelle, situé dans le même édifice que l’actuelle biblio-poche Grande-Côte: les activités seront maintenues, notamment pour l’ouvrir, le groupe scout et le Corps de tambours et clairons.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top