- PUBLICITÉ -
Attention aux tiques!

Dans tous les cas, il faut éviter d’écraser une tique sur la peau.

Attention aux tiques!

Maladie de Lyme

L’Agence de la santé et des services sociaux des Laurentides a publié un communiqué, la semaine dernière, concernant les piqûres de tiques et des conséquences qu’elles peuvent entraîner, soit la maladie de Lyme.

En tout premier lieu, il faut savoir que la maladie de Lyme est une infection causée par une bactérie transmise aux humains (la Borrelia burgdorferi) par une tique infectée. Non diagnostiquée à temps, elle peut conduire à des problèmes neurologiques majeurs dans les semaines, les mois, voire les années à venir. La vigilance s’impose donc en période estivale.

Les symptômes à observer

La période entre la piqûre de la tique et l’apparition de la maladie de Lyme se situe entre trois jours et un mois. La maladie se manifeste d’abord par une plaque rouge sur la peau appelée érythème migrant,à l’endroit de la piqûre. Elle mesure au moins cinq centimètres et s’accompagne souvent d’un état grippal.

Selon l’Agence de la santé et des services sociaux des Laurentides, seuls les symptômes de la grippe sont observés chez 1/3 des gens infectés. Elle recommande donc de surveiller, pendant le mois qui suit la piqûre de tique, toute apparition de plaque rouge ou de symptômes grippaux. En pareil cas, les personnes devraient consulter un médecin. Mentionnons que plusieurs antibiotiques peuvent traiter la maladie. Toutefois, plus tôt les traitements seront administrés, meilleurs seront les résultats.

Laurentides

Dans les Laurentides, près de 400 tiques ont été analysées, entre 1990 et 2010, et 52 d’entre elles étaient infectées par la bactérie qui cause la maladie de Lyme.

Même si le risque semble faible d’attraper la maladie de Lyme au Québec, la plupart des gens ayant contracté la bactérie l’ont attrapé en dehors des frontières du Québec, soit en Ontario (en bordure du lac Ontario et dans la région des Mille-Îles), au Nouveau-Brunswick et dans plusieurs états américains. Si une personne a été piquée par une tique dans les endroits mentionnés ci-haut, elle doit consulter sans tarder un médecin, et ce, même en l’absence de symptômes.

Que faire avec une tique qui vous a piqué? 

L’Agence de la santé et des services sociaux des Laurentides souligne que le meilleur moyen pour enlever une tique de la peau reste une pince fine aux extrémités pointues, telle une pince à écharde.

«Il faut placer la pince le plus près possible de la peau et tirer délicatement la tique de façon perpendiculaire à la peau, sans la tourner», peut-on lire sur le site de l’Agence.

De plus, on s’abstient d’écraser la tique afin d’éviter le risque de transmission de la maladie de Lyme (voir autre texte). Qu’elle soit vivante ou morte, il est judicieux de conserver la tique dans un contenant propre afin qu’elle puisse être analysée par la suite.

Comment se protéger?

Les tiques se nourrissent seulement trois fois au cours de leur vie. Vivant dans les forêts, les boisés et les hautes herbes, les tiques s’agrippent aux animaux ou aux hommes et restent attachées à la peau pour se nourrir de leur sang.

Si l’on doit se déplacer dans de tels endroits, hors des sentiers balisés, il est recommandé de porter un chapeau, des souliers fermés, des vêtements à manches longues, et des pantalons à jambes longues que l’on devrait entrer dans des bas.

«Il est important de bien examiner toutes les parties de son corpspour voir si une tique est attachée à la peau. Pour les parties qui sont difficiles à voir, comme le dos, on peut utiliser un miroir ou se faire aider par une autre personne. Quant à eux, les enfants doivent être examinés par un adulte. Puisque les animaux domestiques peuvent transporter des tiques, ils doivent être examinés eux aussi», mentionne l’Agence de la santé et des services sociaux des Laurentides.

Un répulsif à insectes à base de DEET peut aussi être appliqué sur les parties exposées du corps, en évitant le visage. Il est conseillé d’en parler au pharmacien avant de vous en servir.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top