- PUBLICITÉ -
Andre Linskiy: redonner de l'autonomie aux écoles et aux enseignants

Andre Linskiy

Andre Linskiy: redonner de l’autonomie aux écoles et aux enseignants

L'Équipe Adrien Pouliot – Parti conservateur du Québec et le candidat dans Mirabel, Andre Linskiy, ont présenté cette semaine sa plate-forme en éducation, laquelle, disent-ils, contient plusieurs propositions dont certaines visant à redonner de l'autonomie aux écoles et aux enseignants.

(NDLR) — Communiqué de presse émis par le candidat d’Équipe Adrien Pouliot – Parti conservateur du Québec dans Mirabel, Andre Linskiy.

«Nos écoles regorgent de braves directeurs d’écoles et de valeureux enseignants qui ont à cœur le succès de leurs élèves, mais le système ne les valorise pas et a plutôt tendance à récompenser ceux qui se conforment aux règles tatillonnes du ministère plutôt que ceux qui réussissent à faire progresser leurs élèves», d’expliquer, dans un communiqué de presse, le candidat Andre Linskiy.

Pour rendre les écoles autonomes, Équipe Adrien Pouliot – Parti conservateur du Québec augmentera les responsabilités des conseils d’établissement, quitte à en faire de véritables conseils d’administration. Le parti renforcera aussi le rôle des directions d’écoles afin qu’elles puissent exercer pleinement leur leadership en matière de pédagogie et d’administration.

La gestion de l’embauche et de l’évaluation du personnel enseignant, professionnel et de soutien sera redonnée aux directions d’écoles. Elles négocieront elles-mêmes la rémunération de leur personnel avec leur syndicat respectif ou directement avec le personnel non syndiqué et pourront, dans le cadre d’une évaluation juste, congédier ceux qui n’ont pas les compétences requises. Les écoles loueront leurs locaux du ministère ou d’autres organismes ou elles pourront les acheter. Elles géreront elles-mêmes leurs immeubles et le transport scolaire nécessaire pour leurs élèves. Le parti vise la création d’écoles autonomes, près de la population desservie, responsables dans le cadre d’une gestion décentralisée.

Le parti veut aussi faire des enseignants des professionnels autonomes. «Les fonctionnaires du ministère ne prescriront donc plus les méthodes d’enseignement. Il reviendra aux enseignants, de concert avec les directions d’écoles, d’adopter les méthodes leur apparaissant les plus efficaces. Cette liberté diversifiera l’offre de services éducatifs aux parents», d’ajouter Andre Linskiy.

Le bulletin est également dans la mire des conservateurs québécois: une commission d’évaluation (relevant de l’Assemblée nationale plutôt que du ministère) veillera ainsi à ce qu’un bulletin uniforme, clair et chiffré pour les niveaux primaire et secondaire présente les disciplines de manière intelligible et accessible aux parents.

Il est possible d’en savoir plus sur les propositions en éducation d’Équipe Adrien Pouliot – Parti conservateur du Québec au [http://particonservateurquebec.org/education].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top