- PUBLICITÉ -
À Saint-Joseph-du-Lac

Le Comité d’action sociale et le maire Benoit Proulx (à droite)

À Saint-Joseph-du-Lac, les 6,7 et 8 décembre: Place à la guignolée du Comité d’action sociale

Réunis dans leur local, les membres du Comité d’action sociale ont lancé un appel aux bénévoles pour leur traditionnelle guignolée durant laquelle denrées non périssables et dons en argent seront recueillis. Elle se déroulera les samedi 7 et dimanche 8 décembre prochains.

Cela fait plus de 30 ans que le Comité d’action sociale vient en aide aux plus démunis à Saint-Joseph-du-Lac, et pas seulement au moment du temps des Fêtes. «Chaque mardi, tout au long de l’année, nous distribuons une vingtaine de paniers. On offre aussi une soupe le vendredi soir à ceux qui veulent partager un moment, jaser un peu», mentionne la présidente Marylis Binette, entourée de Jocelyne Pouyez et Francine Laviolette, respectivement secrétaire et trésorière du Comité.

Et de constater les besoins grandissants de la population: «On entend parfois qu’il n’y a pas de pauvreté à Saint-Joseph-du-Lac. On peut avoir une belle maison, mais un frigo vide…». L’organisme est même victime de son succès. «Il ne reste plus que trois semaines de denrées. Il est temps de remplir les armoires», de poursuivre la présidente. Désormais, ces paniers seront donnés en échange d’une contribution de 2 $ pour financer les coûts de livraison.

Pour la fin de l’année, le Comité va préparer des paniers «spécial Noël», accompagnés de bons d’achat du Marché Lamoureux IGA, «car il n’y a pas de viande ni de lait par exemple dans les paniers.» L’an passé, 37 paniers ont été distribués.

Pour cela, le Comité d’action sociale a besoin de la générosité de toute la population pour des dons tant en argent qu’en denrées (non périssables). Le samedi 7 décembre, des équipes de volontaires parcourront le territoire de la municipalité. «Nous espérons être suffisamment nombreux pour pouvoir frapper à toutes les portes», expliquent les bénévoles. Le dimanche 8 décembre, de 9 h à 14 h, le Comité recevra les dons à ses locaux situés au 1028, chemin Principal.

Les enfants des écoles organiseront aussi leur propre collecte. «Cela permet aux élèves de développer leur conscience sociale, c’est très important», explique la directrice, Nathalie Lussier.

Certaines entreprises ont déjà fait des dons en argent. Le nouveau maire de Saint-Joseph, Benoit Proulx, a confirmé une contribution de la municipalité de l’ordre de 1 250 $ et la mise à disposition du camion de pompiers. Ces derniers se placeront à la sortie de l’autoroute 640 pour récolter des fonds. «C’est un grand honneur d’être le porte-parole de la guignolée. Vous travaillez fort toute l’année, on veut vous aider», a mentionné le maire Proulx, tout en promettant «d’essayer d’amener le plus de bénévoles possible. Les conseillers municipaux s’impliqueront aussi».

La députée fédérale Mylène Freeman, absente de la conférence de presse, a néanmoins assuré, par la voix de son adjointe Andréanne Jeanrie, les organisateurs de sa présence le 7 décembre et félicité le Comité pour son implication «qui permet à tous de vivre un beau Noël».

Les personnes qui désirent être bénévoles à la collecte peuvent se présenter le samedi 7 décembre aux locaux du Comité. En 2012, le Comité avait récolté 8 225 $ à l’occasion de sa guignolée. «On espère faire au moins aussi bien cette année», ont souhaité les bénévoles.

 

 

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top