- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

À Saint-Eustache: Une subvention afin de modifier un taxi pour le transport adapté

Taxi Deluxe Saint-Eustache a reçu une subvention du gouvernement du Québec qui lui a permis de modifier un véhicule pour le transport adapté.

C’est le député de la circonscription de Deux-Montagnes, Daniel Goyer, qui a officialisé le tout à l’entreprise à la mi‑novembre, lors d’un point de presse tenu aux bureaux de l’entreprise, boulevard Arthur‑Sauvé.

Cette subvention de 20 000 $ a été octroyée dans le cadre du Programme de subventions à l’adaptation des taxis et des autocars interurbains pour le transport des personnes se déplaçant en fauteuil roulant. Elle vient couvrir une bonne partie du coût de transformation du véhicule (25 000 $) de type mini-fourgonnette acheté par Taxi Deluxe, a expliqué le président de l’entreprise, Gilles Lacombe. «Nous avons un permis restreint depuis deux ans pour desservir la clientèle handicapée du territoire de Sainte-Thérèse», a‑t‑il dit, soulignant l’augmentation grandissante des demandes de transport pour ce type de clientèle.

Ce nouvel achat fait monter à quatre le nombre de véhicules adaptés en service chez Taxi Deluxe. Cette mini-fourgonnette a été modifiée chez Savaria, à Saint‑Laurent. Le plancher du véhicule a été abaissé et compte maintenant deux rampes d’accès, l’une arrière et l’autre latérale. Le taxi peut ainsi accueillir plusieurs usagers à la fois.

«Cette aide financière est appelée à couvrir les coûts d’adaptation d’une voiture-taxi pour le transport de personnes en fauteuil roulant sur le territoire desservi par la compagnie, a expliqué Daniel Goyer. Cette initiative est à signaler parce qu’elle s’inscrit tout à fait dans l’objectif du gouvernement visant une pleine intégration des personnes à mobilité réduite à la vie collective.»

M. Goyer s’est montré enthousiasmé par l’initiative de Taxi Deluxe «de bonifier son offre de services de transport à la clientèle de personnes se déplaçant en fauteuil roulant, trop souvent laissée pour compte, et je félicite Mme Gisèle Théoret, vice-présidente, de cet engagement corporatif prometteur». On estime que le programme d’aide financière a mené à l’adaptation de 527 taxis et de 62 autocars au Québec depuis 2007.

Le député de Deux-Montagnes a aussi rappelé que le ministère des Transports du Québec est en voie de produire une politique québécoise de mobilité durable qui «aura, entre autres, pour objectifs d’assurer une plus grande mobilité des personnes handicapées et des personnes à mobilité réduite, quel que soit leur territoire de résidence», dit‑il.

«Nous souhaitons atteindre cet objectif par une organisation des services qui répond aux besoins des usagers et par une plus grande adaptation des services de transport en commun, des services de transport par taxi et des services de transport par autocar», a‑t‑il mentionné, précisant, enfin, que cette orientation du gouvernement Marois vient remplacer la Politique québécoise du transport collectif.

 

 

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top