- PUBLICITÉ -
À Pointe-Calumet: La Libellule rénove son centre d'accueil

Grâce à l’appui des donateurs

À Pointe-Calumet: La Libellule rénove son centre d’accueil

L’organisme La Libellule, qui accueille des personnes vivant avec une déficience intellectuelle, a profité de son assemblée générale annuelle pour inaugurer ses locaux rénovés.

Sur l’exercice 2012‑2013, le centre de jour a reçu en moyenne 16,6 personnes pour un total de presque 4 000 journées de fréquentation. Des chiffres sensiblement plus élevés que par le passé et qui attestent, si besoin était, du rôle essentiel joué par l’organisme en faveur des déficients intellectuels et de leurs proches.

Précisons que La Libellule accueille des déficients intellectuels après leur scolarisation (plus de 21 ans). «On travaille à maintenir leurs acquis (liens sociaux, motricité fine). On veut les aider à garder l’autonomie acquise à l’école, explique la présidente du conseil d’administration, Diane Grenier. Nous ajustons nos pratiques et nos activités afin qu’elles correspondent toujours mieux aux besoins des membres.»

L’organisme, basé à Pointe-Calumet, apporte un véritable appui aux familles. «C’est un service de proximité et de qualité», témoigne Lise Carbonneau, maman de Samuel qui fréquente le centre depuis six ans. «Il vient en transport adapté. Il est heureux de venir, il le réclame! Le centre lui permet de s’occuper, de se valoriser. Comme sa mobilité est réduite, il y a des ateliers adaptés pour lui», raconte‑t‑elle.

Aussi, La Libellule organise chaque mois une sortie ludique pour les membres (bowling, cabane à sucre, cueillette de pommes, etc.). «Il suffit de voir leur sourire sur les images pour comprendre leur joie de participer à ces sorties», insiste le personnel.

Le centre propose également aux familles des journées de répit en fin de semaine, deux fois par mois. Les membres restent 48 heures d’affilée au centre, permettant aux familles de souffler. «C’est très apprécié», soulignent les proches. Au total, La Libellule a offert 115 journées de répit aux familles au cours de la dernière année.

Pour améliorer ses ressources financières, La Libellule organise des activités (barrage routier, confection et vente de produits cuisinés, souper spaghetti) permettant de récolter plusieurs milliers de dollars. Des activités dans lesquelles s’impliquent les familles bénévolement.

Enfin, La Libellule a initié une collaboration avec l’entreprise Intermiel. Les membres réalisent, à cet effet, différents travaux (plier des étiquettes, faire des nœuds et ainsi de suite). Une bonne façon de développer leurs habiletés.

Pour améliorer les conditions d’accueil, La Libellule a procédé à des travaux de rénovation (réfection des sols, création de casiers adaptés et colorés) pour un montant de près de 20 000 $. «Nous remercions nos donateurs que sont Industriel Alliance, Agropur, la Caisse populaire du Lac des Deux-Montagnes, la députée Denise Beaudoin et la Municipalité de Pointe-Calumet. Ils ont permis la réalisation du nouvel aménagement, et donc l’amélioration de la qualité de vie», se réjouit la directrice Audrey Potvin. «Ce n’est pas terminé, nous aimerions rénover l’étage. Nous sommes encore à la recherche de dons», a‑t‑elle dit.

En fin d’assemblée, l’organisme a procédé à des élections. Jocelyne Pressé et Yves Boucher ont intégré le conseil d’administration en lieu et place d’Olivier Villeneuve et Chantale Beaudry.

Pour d’autres renseignements: 450-472‑4532 ou la.libellule@videotron.ca.

 

 

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top