- PUBLICITÉ -
À l’écoute de CPIN, la radio des Pins

(Photo Michel Chartrand) - L’enseignante Anne-Marie Ferland et la marraine de l’événement, Monique Giroux, en compagnie de deux jeunes techniciens fébriles.

À l’écoute de CPIN, la radio des Pins

En rediffusion les 2 et 3 avril

L’école des Pins, située à Oka, s’est transformé les 31 mars et 1er avril derniers en station de radio pour l’ensemble des élèves. En syntonisant le 107,9 FM, la population pouvait effectivement écouter CPIN, la radio des Pins, la radio qui informe bien. Les émissions seront en rediffusion les 2 et 3 avril prochain au même poste.

La directrice de l’établissement, Karine Pronovost, explique que cela fait 10 ans que le projet existe à l’école des Pins. Toutes les classes participent à ces deux journées de radio en direct, du préscolaire à la 6e année. «Ça demande beaucoup de travail, mais cela leur fait découvrir un nouveau monde moins connu que la télévision, celui de la radio», dit-elle.

Chaque classe passe à tour de rôle selon une plage horaire bien planifiée. Elle y présente différentes capsules qui sont préparées par l’ensemble du groupe dès l’automne. Le projet radio permet de développer la confiance des élèves, leurs capacités à l’oral et l’écrit ainsi que leur esprit d’équipe, explique Karine Pronovost. «Aujourd’hui, j’ai vu des élèves me sourire alors qu’habituellement ce n’est nécessairement le cas», ajoute-t-elle. Un projet motivant qui permet à ces jeunes de découvrir les aspects d’un métier peu exploré.

L’instigateur de la radio enfant-ado, Michel Delorme, explique: «Les enfants travaillent dix fois plus parce qu’ils vont faire de la radio, ils sont excités, n’en dorment pas la veille. C’est une expérience qu’ils garderont longtemps comme souvenir». L’école des Pins a plusieurs années d’expérience avec CPIN, la radio des Pins. «C’est une école exemplaire, commente Michel Delorme, les professeurs possèdent mieux la technique. Il s’agit d’une expérience importante et très éducative pour tout le monde».

Lors du premier bloc de présentation, le 31 mars, Monique Giroux, marraine du projet CPIN depuis quelques années, est revenue de Paris expressément pour être présente. Les élèves l’ont passé en entrevue. Karine Pronovost constate que «Monique Giroux est une passionnée, particulièrement de la langue française, et elle était très à l’aise. C’est un beau modèle pour nos élèves». Très impliquée, elle s’est exclamée, avant de partir: «C’est une superbe initiative!»

La responsable du projet pour cette année était l’enseignante Anne-Marie Ferland qui, malgré sa nervosité, a mené rondement le déroulement des activités. Les élèves présents étaient bien préparés, feuilles à la main et remplis d’excitation. Les élèves de 1re et 2e année d’Anne-Marie ont notamment présentés une chronique sur les armoiries d’Oka, les animaux et le hockey. Une capsule dédiée aux blagues a également été racontée avec des rires préenregistrés, ce qui a fait sourire toutes les personnes présentes dans la salle. La programmation prévoit aussi des chroniques environnementales, des comptines, des devinettes, de la poésie et pleins d’autres sujets.

La tenue d’un tel projet est possible grâce à la présence de plusieurs commanditaires souligne la directrice de l’école des Pins.

Prenez donc note que la rediffusion des émissions se fera les 2 (samedi) et 3 avril (dimanche) prochain sur les ondes du 107,9 FM. Pour davantage d’information sur la radio enfant-ado, il est possible de consulter le site Web qui lui est dédié, à l’adresse [http://radioenfant.ca].

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours Gagnez vos sorties resto
- PUBLICITÉ -
Top