- PUBLICITÉ -
9 300 $ amassés au profit des plus démunis de la ville

Photo Nicolas T. Parent

Geneviève Pineault, représentant la Pastorale sociale de la paroisse de Saint-Eustache, s’est vu remettre un chèque de 1 800 $ qui servira à venir en aide aux moins nantis du territoire.

Photo Nicolas T. Parent

Sylvain Cadieux, en compagnie des membres de l’administration municipale, du maire Pierre Charron, tient un chèque de 7 500 $ au profit des plus démunis de la ville.

Cocktail du maire Charron: 9 300 $ amassés au profit des plus démunis

Cocktail annuel du maire de Saint-Eustache

L’administration municipale de la Ville de Saint-Eustache et le premier magistrat, Pierre Charron, conviaient plusieurs dizaines de citoyens, représentants d’organismes communautaires, gens d’affaires et dignitaires à un traditionnel cocktail de Noël, qui se tenait, encore cette année, au Centre d’art La petite église, le jeudi 13 décembre au soir.

Moment de réseautage, l’événement se tenait pour les plus démunis et, en ce sens, pour faire l’annonce de la remise de deux montants dédiés aux Chevaliers de Colomb de Saint-Eustache et à la Pastorale sociale de la paroisse de la même ville, organismes qui viennent en aide à ces gens dans le besoin du territoire tout au long de l’année et particulièrement lors du temps des Fêtes.

«Nous avons créé ce petit cocktail depuis plusieurs années maintenant, rendez-vous amical qui a pour objectif d’amasser des fonds dédiés aux moins nantis de notre ville» , précise M. Charron, lui qui tenait à remercier son adjointe, Marie-France Marion, pour son soutien et sa participation dans le projet.

Plusieurs milliers de dollars

C’est d’abord un montant «de bon cœur» , de 1 800 $ qui fut donné à la Pastorale sociale de la paroisse de Saint-Eustache, chèque reçu sur la scène par la représentante de l’organisation, Geneviève Pineault. Les sous serviront à offrir un repas des Fêtes et autres surprises diverses et réconfortantes.

«Encore une fois, je suis heureuse de venir chercher ce chèque qui fait une réelle différence dans la vie des gens qui viennent à nos distributions alimentaires. Lorsqu’on leur offre ce repas, ces citoyens l’apprécient. Il fait une grande différence dans leur vie, car ils n’ont pas de famille, ils sont seuls et n’ont pas cette chance de célébrer Noël, pour la plupart. Je tiens à vous remercier pour votre immense générosité!» , déclare cette dernière.

Un chèque de 7 500 $, soit plus que l’an passé, fut aussi donné aux Chevaliers de Colomb de Saint-Eustache, encore une fois, «au profit des plus démunis» . Celui-ci a été reçu, sur les planches, par Sylvain Cadieux, grand chevalier du conseil 1813. Ce groupe s’implique et s’engage depuis maintenant 103 ans, au sein de sa communauté et en coalition avec des organismes de la localité.

«Encore une fois, cette année, nombre de bénévoles se sont impliqués à notre grande guignolée, dont plusieurs jeunes , ce qui est encourageant pour l’avenir» , de souligner M. Cadieux, avant de préciser qu’à la fin de la période des inscriptions, on comptait 534 demandes de paniers de Noël, seulement à Saint-Eustache.

«Je tiens à remercier sincèrement nos pompiers de Saint-Eustache qui, grâce à une collecte d’argent, ont permis d’amasser 13 125 $ pour la guignolée. Merci à vous, à nos nombreux partenaires, pour votre implication et à Pierre Charron pour l’organisation de cet événement annuel qui contribue à améliorer le sort de nos familles démunies!»

Array
- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top