- PUBLICITÉ -
874 nouvelles places en services de garde à 7 $

La ministre de la Famille

874 nouvelles places en services de garde à 7 $

Dans les circonscriptions de Mirabel et de Deux‑Montagnes

La ministre de la Famille, Nicole Léger, a annoncé, pour la région des Laurentides, la création de 1 263 places à contribution réduite en services de garde, soit des places à 7 $, dont 714 places pour la circonscription de Mirabel et 160 places pour la circonscription de Deux‑Montagnes

Cette annonce ministérielle a été faite en compagnie de Denise Beaudoin, députée de Mirabel, et de Daniel Goyer, député de Deux-Montagnes. «Cette annonce répond efficacement aux besoins et attentes de nombreuses familles de chez nous», ont d’abord commenté en chœur, avec une satisfaction évidente, les deux députés de comtés voisins.

Personnellement, la députée de Mirabel est très heureuse des 714 nouvelles places en garderies et en CPE qui se répartiront sous 10 nouveaux projets pour sa circonscription. Du nombre total, six projets de 80 places seront implantés à Mirabel, deux projets pour 146 places iront à Saint-Joseph-du-Lac, un projet de 80 places sera instauré à Sainte-Marthe-sur-le-Lac et il y aura 8 places additionnelles pour Pointe‑Calumet.

«La population de la circonscription est en croissance constante avec, entre autres, l’arrivée de nombreuses et nouvelles familles. Cette annonce ne peut tomber mieux», a indiqué Denise Beaudoin.

Pour ce qui est de la circonscription de Deux-Montagnes, les 160 places accordées seront réparties en deux CPE (centres de la petite enfance) à Saint-Eustache. Le député Daniel Goyer est également très heureux pour les jeunes familles, mais il se permet de saluer les retombées économiques que génère cette annonce. «Les deux projets innovateurs qui seront concrétisés dans ma circonscription signifient la création de 40 emplois spécialisés en éducation ainsi que des emplois liés au secteur de la construction pour ces nouvelles installations.»

Le plus important pour le député Goyer demeure toutefois «l’accessibilité à un plus grand nombre de familles et d’enfants à des services de garde à contribution réduite, modernes et de qualité.»

La création de ces nouvelles places s’inscrit dans les orientations gouvernementales sur lesquelles repose le pilier solidarité, l’un des quatre piliers de l’action du gouvernement, avec l’intégrité, la prospérité et l’identité. D’ailleurs, le gouvernement du Parti québécois soutient qu’il a créé, depuis son arrivée au pouvoir, 28 000 nouvelles places en services de garde.

«Les familles, d’ajouter Denise Beaudoin, sont au cœur des engagements de notre gouvernement et de la vision de la solidarité qui guide nos actions en cette matière. Cela s’appelle Un enfant, une place! L’annonce d’aujourd’hui en est, pour les familles de nos circonscriptions, la concrétisation, et elle témoigne de notre détermination à poursuivre nos efforts en ce sens.»

La députée de Mirabel conclut ainsi: «Avec ces nouvelles places dédiées chez nous, nous touchons deux volets que je défends avec vigueur, comme députée et comme membre de ce gouvernement: le plein épanouissement de nos enfants et la poursuite et réalisation du programme conciliation famille-travail.»

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top