- PUBLICITÉ -
70 ans et toujours aussi passionnée de sauvetage

70 Ans Et Toujours Aussi Passionnée De Sauvetage

70 Ans Et Toujours Aussi Passionnée De Sauvetage

70 ans et toujours aussi passionnée de sauvetage

Chaque matin, elle parcourt le journal pour s’informer si des personnes manquent à l’appel et si son aide pourrait être utile. Elle appelle ses contacts pour les inviter à inspecter les alentours s’ils résident à proximité des lieux d’une catastrophe. Son nom est Carol-Ann Namur et cette Joséphoise de 70 ans a passé sa vie à former des leaders bénévoles pour épauler les autorités en cas de sinistre ou de catastrophe. Son œuvre a d’ailleurs été soulignée par de nombreux prix et reconnaissances.

Cette femme originaire de Belgique a fondé, en 1975, l’organisme pancanadien sans but lucratif Groupe bénévole Sauvetage Canada Rescue qui a pour mission de former des bénévoles en secourisme.

Un bénévolat particulier

Aujourd’hui âgée de 70 ans, Carol-Ann Namur est toujours active et continue d’animer des formations en secourisme. Elle invite les gens de la région intéressés à s’impliquer et à entreprendre une formation en secourisme pour devenir bénévoles à la contacter au 450 974-9793.

«Ce type de bénévolat est particulier et nécessite une bonne discussion en famille, car il peut être exigeant. C’est pourquoi j’invite les amoureux de plein air, les familles et les personnes qui ont des chiens – car nous formons aussi des chiens pour trouver des personnes en détresse – à assister à une séance d’information» , explique Carol-Ann Namur.

Sa passion pour la formation en premiers soins

Mme Namur a découvert sa voie à 13 ans alors qu’elle a vécu la révolution dans l’ancien Congo belge (l’actuelle République démocratique du Congo), où son père travaillait. Une situation qui lui a appris l’importance de l’entraide et l’apport bénéfique des bénévoles lors d’une situation de détresse. À la suite de ces événements, sa famille a émigré au Canada et Carol-Ann a entrepris à 17 ans de devenir formatrice et experte-conseil en mesures d’urgence.

C’est en cumulant expériences pratiques et théoriques acquises au Collège canadien des mesures d’urgence qu’elle a fait son chemin dans ce milieu majoritairement masculin. Et c’est en assistant l’Okois et enseignant au Collège de Saint-Jérôme feu Gilbert Proulx, qui offrait autrefois des services ambulanciers dans la région, que Carol-Ann a découvert Saint-Joseph-du-Lac et ses attraits.

Une expertise appréciée

Soulignons que l’expertise de Mme Namur est également appréciée de l’appareil municipal joséphois qui a officiellement signé, le 6 septembre 2016, une entente de deux ans avec son organisme «afin de pouvoir offrir de l’aide en cas de besoin suite à une situation d’urgence» .

«Le parcours de Mme Namur est exceptionnel, à un tel point qu’elle a reçu le prix Hommage lors du Colloque sur la sécurité civile 2009. C’est une sommité dans le domaine: tout le monde la connaît. À Saint-Joseph-du-Lac, nous la côtoyons depuis longtemps et sa disponibilité est toujours plus qu’appréciée. Elle aide notamment en partageant ses connaissances lors d’événements comme la Journée des pompiers, où elle a tenu un kiosque sur la prévention» , de conclure le directeur du service de sécurité incendie de Saint-Joseph-du-Lac, Patrick Bergeron.

 

Array
- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top