- PUBLICITÉ -
3,7 M$ pour les Laurentides

Photo Yves Déry - La ministre responsable de la région des Laurentides, Michelle Courchesne.

3,7 M$ pour les Laurentides

Lutte à la pauvreté

La ministre responsable de la région des Laurentides, Michelle Courchesne, a fait l’annonce d’un investissement de 3 715 359 $ pour la lutte à la pauvreté dans la région des Laurentides.

Cette somme d’argent s’inscrit dans le Plan d’action gouvernementale pour la solidarité et l’inclusion sociale 2010-2015 du gouvernement du Québec. Le montant servira à financer, sur quatre ans, des projets du milieu issus de la concertation à l’intérieur des alliances conclues entre la ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale et les conférences régionales des élus (CRÉ).

Misant sur la consultation pour une vision commune tant au niveau régional que local, Mme Courchesne a souligné, le 6 juillet dernier à Bois-des-Filion: «Le succès de la lutte à la pauvreté est, selon moi, la capacité d’adaptation des moyens d’action face à la population locale qui vit des réalités différentes concernant la pauvreté. Il faut tenir compte de ces différences et adapter nos moyens à cet égard, et c’est là que les partenaires régionaux interviennent.» Elle a également évoqué l’idée de réunir de nouveaux partenaires: le milieu communautaire et les élus.

Pour la région des Laurentides, une table des partenaires a été créée avec différents acteurs représentant la plupart des secteurs du développement social, que ce soit les aînés, la santé, les jeunes, la famille, etc. Le comité de pilotage évalue actuellement ce qui est fait et peut être fait au niveau de la lutte à la pauvreté.

Visitez lamoisson.com
- Publicité -

La CRÉ deviendra le maître d’œuvre et sera associée à la mise en place des actions. Le Conseil régional de développement social des Laurentides (CRDSL) est celui qui établira le contact avec chacune des huit MRC des Laurentides. Comme l’a précisé Carole Lavallée, présidente du CRDSL et représentant la CRÉ, il ne s’agit pas de créer des besoins, mais d’y répondre. Les sommes d’argent qui ont été annoncées permettront, selon elle, de continuer le travail déjà amorcé et d’assurer une pérennité autant aux résultats qu’aux projets à venir. Des projets qui stimuleront les organismes communautaires de la région. «Soyez assurés que nous allons faire ressortir une vision commune des huit MRC. Il est important de travailler à faire sortir les générations futures de cette réalité de pauvreté», a-t-elle affirmé.

Les sommes seront réparties selon les priorités qui seront identifiées à la table des partenaires intimement en lien avec les différentes MRC. C’est en octobre prochain que les résultats de ces consultations seront dévoilés et que les recommandations financières pour chacune des MRC seront également divulguées. Les pistes de réflexion qui sont à l’œuvre à l’heure actuelle tournent autour des axes que soutient la CRÉ, comme l’alimentation, le logement, la famille et le transport. Carole Lavallée précise que ces domaines sont vastes et que plusieurs éléments et initiatives peuvent y figurer.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top