- PUBLICITÉ -
Une séquence en attaque des plus fructueuses

(Photo Michel Chartrand) - Jonathan Lessard est des plus dominants par les temps qui courent.

Une séquence en attaque des plus fructueuses

Jonathan Lessard

Reconnu comme un excellent marqueur dans tous les circuits dans lesquels il a évolué, Jonathan Lessard continue d’entretenir sa réputation de franc-tireur avec panache. Le hockeyeur eustachois, à sa troisième saison complète dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, est en voie de connaître une récolte similaire à l’an dernier, alors qu’il avait amassé 64 points en 68 rencontres.

Auteur de 36 filets en 2009-2010, il a marqué 7 buts à ses 4 derniers matchs, dont une séquence de 3 parties consécutives avec un doublé. Cette récente poussée en force de sa part lui permet actuellement de totaliser 43 points en 39 rencontres, dont 24 buts.

Ce tour de force a débuté le 13 janvier, dans un gain de 5-2 de son équipe (Titan d’Acadie-Bathurst) sur les Screaming Eagles du Cap-Breton. Deux jours plus tard, il récidivait à l’issue d’une victoire de 3-2 sur le Rocket de l’Île-du-Prince-Édouard. Il a conclu le week-end d’éclatante façon, se permettant d’obtenir 3 points, dont 2 buts en 33 secondes, dans un triomphe inscrit par la marque de 8-3 du Titan sur les Saguenéens de Chicoutimi. Par surcroît, Lessard a connu cette autre solide prestation face au cerbère Francis Desrosiers qui, tout comme lui, provient de l’organisation des Seigneurs des Mille-Îles.

Même s’il a mérité la deuxième étoile dans chacun de ces affrontements, le fait que sa série de succès ne s’est pas fait durant la même semaine a sûrement joué contre lui. Ainsi, lorsqu’est venu le temps de décerner les 3 étoiles de la semaine dans le circuit Courteau, il a été ignoré. Puis, mercredi dernier, il a repris là où il avait laissé. Il a récolté 4 points (1-3) dans une victoire de 9-5 sur Moncton.

Le principal intéressé ne se formalise pas avec cet honneur qui lui a échappé. «Pour moi, le plus important est que je profite au maximum de cette belle séquence que je traverse présentement. Je me mets définitivement moins de pression sur les épaules à vouloir produire en attaque, cherchant plutôt à exceller dans toutes les phases de jeu. Cette nouvelle façon de penser m’aide à mieux composer avec le rendement attendu.»

Sur un trio productif

En tant qu’ailier gauche, le numéro 91 forme actuellement un trio en compagnie de David Gilbert et de Marc-Olivier Mimar. Ce dernier a été acquis durant la période des fêtes par le Titan, et a déjà fait partie de la même formation que Lessard, alors qu’ils s’alignaient dans le midget AAA avec les Vikings des Laurentides.

Déjà que la chimie est très bonne entre Lessard et Gilbert, d’avoir greffé un Marc-Olivier Mimar, qui apporte aussi un élément physique, permet de constituer un trio fort menaçant en attaque.

D’ailleurs, le Titan affiche d’excellents résultats au moment d’écrire ces lignes, comptant 30 victoires en 45 rencontres, qui le place au 2e rang dans la section des Maritimes. Le seul hic pour le Titan, c’est que les Sea Dogs de Saint John possèdent une équipe redoutable cette saison, installés devant eux au classement et occupant même le tout premier rang au niveau de la ligue.

Pour en revenir à Jonathan Lessard, ce n’est pas sorcier ses attentes d’ici la fin du calendrier régulier. Il veut contribuer du mieux possible aux succès du Titan en se montrant à la hauteur de sa réputation.

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top