- PUBLICITÉ -
Un troisième podium pour Mikaël Kingsbury en Coupe du monde

(Photo Pierre Latour) - Alexandre Bilodeau ne tarit pas d’éloges envers son jeune coéquipier Mikaël Kingsbury.

Un troisième podium pour Mikaël Kingsbury en Coupe du monde

Il récolte l’argent lors de l’épreuve en duel à Mont-Gabriel

Le spécialiste des bosses de Deux-Montagnes Mikaël Kingsbury a poursuivi sur sa fulgurante lancée en remportant la médaille d’argent lors de l’épreuve en duel de la Coupe du monde présentée en sol québécois à Mont-Gabriel, le 15 janvier dernier. Il s’agit de la troisième fois que le skieur de 18 ans monte sur le podium lors d’une épreuve de la Coupe du monde.

C’est à nul autre que le médaillé d’or olympique originaire de Rosemère, Alexandre Bilodeau, que Kingsbury s’est mesuré lors de la finale dans une descente très serrée. Les spectateurs et les organisateurs ne pouvaient souhaiter meilleur scénario pour une première présentation des épreuves de duel à Mont-Gabriel. Un affrontement de tous les instants entre le favori de la foule et l’étoile montante parmi les bosseurs canadiens.

C’est avec une régularité et une assurance dignes des vétérans bosseurs que Mikaël Kingsbury a skié lors des qualifications en se hissant au deuxième rang. Avouant lui-même qu’il était concentré, il a cheminé jusqu’à la toute dernière épreuve. Une légère perte d’équilibre à mi-parcours et un premier saut plus ou moins bien réussi ont ralenti Kingsbury et ont donc joué en faveur de Bilodeau.

«Je suis très satisfait de ma journée. J’ai accompli tout ce que je voulais. C’était imposant de me frotter à Alexandre Bilodeau, le numéro un au monde en finale. Mais quand je suis au départ, j’essaie vite d’oublier qui est à côté de moi et de donner tout ce que j’ai», a signifié l’athlète qui en est à sa deuxième année au sein de l’équipe nationale.

Alexandre Bilodeau n’a pas tari d’éloges à l’endroit de Kingsbury, ce qui démontre le grand respect que se vouent les deux compatriotes même dans des situations d’adversité.

«Il me pousse tous les jours à l’entraînement et ça me motive. Je suis content pour lui, mais je ne voulais pas perdre le dernier duel. L’orgueil est là, nous sommes des compétiteurs et c’est pour ça que nous avons offert un spectacle incroyable. C’est une compétition saine», a déclaré le Rosemèrois.

«Je veux continuer d’accumuler les bons résultats lors des prochaines compétitions. Pas nécessairement des podiums, mais je veux poursuivre en skiant de mon mieux», a conclu Mikaël Kingsbury.

La prochaine étape du circuit de la Coupe du monde est prévue à Lake Placid, le samedi 22 janvier prochain.

 

Photo PL_11_01_15_0056.jpg

 

PL-11-05-15-0061.jpg

(Photo Pierre Latour)

Devant les siens à Mont-Gabriel, le Deux-Montagnais Mikaël Kingsbury a récolté l’argent et accédé au podium pour la troisième fois cette saison en Coupe du monde.

 

PL-11-01-15-0057.jpg

(Photo Pierre Latour)

Alexandre Bilodeau ne tarit pas d’éloges envers son jeune coéquipier Mikaël Kingsbury.

 

 

 

Boîte de rappel

«Je suis très satisfait de ma journée. J’ai accompli tout ce que je voulais. C’était imposant de me frotter à Alexandre Bilodeau.»

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top