- PUBLICITÉ -
Un spectacle enlevant s’annonce durant le week-end

Évoluant devant de nombreux spectateurs lundi soir dernier, à l’occasion de l’ouverture officielle du tournoi, les porte-couleurs du bantam BB des Patriotes de Saint-Eustache ont fourni de vaillants efforts, mais ce ne fût pas suffisant pour vaincre les joueurs du Turbo du Suroit, ces derniers qui l’ont finalement emporté 2-0.

Un spectacle enlevant s’annonce durant le week-end

Conclusion du Tournoi provincial bantam de Saint-Eustache

En 34 années d’existence, 11 formations locales (12 si on ajoute la conquête des Seigneurs des Mille-Îles en 2003) ont remporté les grands honneurs lors du Tournoi provincial bantam de Saint-Eustache. À l’occasion du 35e événement qui bat présentement son plein jusqu’à demain en début de soirée, reste à voir si une autre formation eustachoise – ce qui ne s’est pas produit depuis 2004 -, fera son apparition dans le tableau des vainqueurs.

Au moment d’écrire ces lignes, des sept clubs de Saint-Eustache qui concourent dans la classe A et B, quatre équipes s’avèrent déjà éliminées. Du côté des Patriotes, bantam BB, le même sort les attend au terme de la ronde préliminaire. Dans le cas des autres formations, il était encore un peu tôt pour entrevoir leurs opportunités respectives de se rendre jusqu’au bout dans l’une ou l’autre des catégories.

Au niveau AA par ailleurs, autant le club des Seigneurs (deux gains en deux) que celui des Mille-Îles (une victoire, aucun revers) ont entrepris la compétition du bon pied.

Guy Lafleur chaleureusement applaudi

Fidèle à la tradition, beaucoup de résidents eustachois s’étaient déplacés, lundi soir dernier, à l’aréna Florian-Guindon, pour assister à l’ouverture officielle du tournoi. Ainsi, tout juste avant la rencontre opposant les Patriotes de Saint-Eustache, bantam BB, au Turbo du Suroît, sur l’invitation du coordonnateur de la 35e édition, Valère Dubé, les présidents d’honneur, Lucille et Jean-Guy Bédard de même que bon nombre de commanditaires et collaborateurs, ont été invités à se présenter sur la glace. Puis, comme moment fort de la soirée, nul autre que Guy Lafleur s’est joint aux dignitaires, afin de seconder les présidents honoraires pour la mise en jeu protocolaire. Comme il est coutume à la plupart des événements publics où il va, c’est sous les Guy, Guy, Guy et les applaudissements bien sentis que le célèbre Démon Blond a fait son apparition sur la surface glacée. Signe sans doute que leurs parents et grands-parents ont vanté en long et en large les exploits accomplis par l’ancien numéro 10 du Canadien de Montréal, c’est frappant de voir les jeunes vénérer un athlète dont pourtant, ils n’ont jamais vu à l’œuvre en direct alors qu’il évoluait dans la Ligue nationale.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top