- PUBLICITÉ -
Entête - Sport en bref

Un hockeyeur qui laisse parler son talent sur la surface glacée

Jonathan Lessard

Après avoir obtenu Jonathan Lessard durant la saison 2008 par voie de transaction avec les Voltigeurs de Drummondville, les dirigeants du Titan d’Acadie-Bathurst ont toutes les raisons de se frotter les mains de satisfaction. En Lessard, ils n’ont pas seulement mis la main sur un attaquant prolifique en attaque, mais aussi, sur un leader à sa façon.

Effectivement, de nature plutôt timide, le numéro 91 du Titan n’est pas celui qui va prendre la parole le premier dans le vestiaire. Cependant, une fois la discussion entamée, il est en mesure de passer son message. Dans le feu de l’action, reconnu pour son ardeur au travail et son courage, il jouit par ailleurs d’une excellente réputation auprès de ses coéquipiers, lui qui n’hésite pas à venir en aide physiquement à un compagnon de jeu, lorsque malmené.
À l’extérieur de la patinoire, il semble qu’il s’avère de bonne compagnie, étant rarement de mauvaise humeur.

Ainsi, ce n’est pas surprenant qu’avec encore deux saisons d’éligibilité dans le junior majeur, on ait déjà accolé un A à son chandail comme assistant au capitaine.

Il comprend son rôle

Détestant perdre, le hockeyeur de 6 pieds et 175 livres fait tout en son pouvoir pour exploiter ses qualités physiques et humaines au service de l’équipe. En plus de pivoter le premier trio avec distinction sur le plan offensif, l’ailier droit eustachois a son mot à dire à d’autres égards. En plus de préconiser un jeu physique et dynamique à la manière d’Antoine Vermette, selon ses dires, Jonathan Lessard est employé sur la première paire d’avants en désavantage numérique.

En dépit du fait qu’on lui colle l’étiquette de joueur offensif, il considère qu’avec les années, il a appris à se montrer plus efficace dans son territoire.

D’autre part, malgré qu’il ait été troqué par les Voltigeurs, il ne garde pas de rancune envers cette organisation. «En me cédant, les Voltigeurs ont pu mettre la main sur un très bon joueur en Dany Massé, ce dernier, qui a contribué énormément lors de la conquête des grands honneurs l’an dernier. Puis, pour ma part, ça m’a permis d’avoir plus de temps de jeu à Bathurst.»

Faire écarquiller les yeux
À la pause du temps des fêtes, après avoir brillé en décembre, Lessard se classait parmi les dix meilleurs buteurs du circuit Courteau avec 20 buts. S’il continue à profiter avec autant de succès de ses chances de marquer, ce qu’il ne parvenait pas à faire en début de saison, il croit qu’il peut aspirer logiquement à atteindre le cap des 40 buts. Pour accomplir pareil tour de force, il devra donc trouver le fond du filet à 20 reprises en 31 rencontres d’ici la conclusion du calendrier régulier. En ce qui a trait à son objectif de maintenir une moyenne d’un point par match, cela demeurait toujours à sa portée après avoir totalisé 34 points en 37 parties.
«De ce que mon agent Dominic Deblois a attendu de la part des recruteurs de la Ligue nationale, si je marque beaucoup de buts cette saison, j’ai des chances d’être réclamé au repêchage en juin prochain. Si ce n’est pas le cas, je ne perdrai pas espoir pour autant, sachant qu’il y a plein d’autres avenues possible pour réaliser mon rêve le plus cher.»

Profil

Date et lieu de naissance: à Saint-Eustache, le 22 février 1991.

Position: ailier droit.

Objectif de carrière: évoluer dans la Ligue nationale de hockey.

Autre métier envisagé: éducateur physique.

Palmarès: recrue de l’année au sein du Titan d’Acadie-Bathurst en 2008-2009 et répertorié sur la liste des meilleurs espoirs de la LHJMQ en vue du repêchage de la LNH (2008-2009).

Traits de caractère: souriant, modéré et conservateur.

Philosophie d’athlète: toujours viser à être le joueur le plus travaillant sur la glace.

Anecdote: plus jeune, avait le don de faire fâcher son père en oubliant de sortir son équipement de la maison.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top