- PUBLICITÉ -
Entête - Sport en bref

Un développement qui donne les résultats escomptés

Soccer Saint-Eustache

Depuis quelques années, dans le but d’assurer le meilleur développement possible des jeunes joueurs, Soccer Saint-Eustache, dès l’âge de sept ans, regroupe ses garçons et ses filles les plus avancées pour les faire évoluer au niveau intercités. Depuis lors, on remarque la recrudescence du talent des jeunes athlètes eustachois. D’ailleurs, les résultats obtenus tendent à le démontrer. La cuvée des éléments de l’année 2000 en constitue un bel exemple.

En première division, le plus haut niveau de compétition qui soit à cet âge dans les Laurentides, les porte-couleurs féminins voguent allégrement vers la conquête du championnat de la saison, demeurant invaincus jusqu’à maintenant. En fait, pour les protégées de l’entraîneur-chef Christian Côté, leur seul match qui ne s’est pas soldé par une victoire fut contre Mirabel, qui s’est plutôt conclu par un verdict nul.

Ajoutons qu’en tournois, les représentantes eustachoises se sont aussi grandement imposées en remportant les grands honneurs à Saint-Eustache et à L’Assomption.
«À l’instar de ceux et celles qui me secondent dans mes fonctions et des autres parents, j’ai un groupe de filles des plus dédiés à la cause de l’équipe. Ce qui est d’autant plus intéressant, c’est qu’en plus d’être talentueuses, mes joueuses sont extrêmement travaillantes et déterminées», mentionne Christian Côté.

Selon lui, cette détermination sert bien ses filles, puisque même quand elles ne jouent pas leur meilleur soccer, elles trouvent quand même le moyen de gagner. Soit dit en passant, déjà en fonction du jeu à 11 joueurs, en vigueur à 11 ans, les consignes que lui est ses adjoints transmettent à leurs éléments en terme de positionnement et distribution du ballon, s’avèrent très bien exécutés dans le feu de l’action.

Les gars font belle figure eux aussi

Sous la férule de Jocelyn Desrosiers, ce dernier, secondé par Sylvain Gagnon et Steve Vesque, les garçons U9 de Saint-Eustache se distinguent également en première division. Ils ont inscrit leur part de triomphes, au point qu’ils devraient conclure en deuxième position. Seuls, les représentants 1 de Blainville ont fait mieux qu’eux. D’ailleurs, les deux seuls revers encaissés par les Eustachois ont été contre les porte-couleurs blainvillois.

Jocelyn Desrosiers est surtout fier, grâce aux nombreuses pratiques qu’il a commandées, d’avoir su inculquer un esprit de groupe aux joueurs et que ceux-ci, aient continué d’évoluer au plan technique.

En comparaison avec le début de la saison, la progression s’est révélée à ce point remarquable qu’en trois tournois disputés, les protégés de Desrosiers ont réussi à s’approprier d’une médaille en chaque occasion. Après l’argent devant leurs partisans à Saint-Eustache, ils se sont surpassés à Trois-Rivières en mettant la main sur la médaille d’or puis, à Beauport, ils ont concrétisé leur triplé avec l’obtention de la médaille de bronze à leur cou.

Par ailleurs, il est à souligner aussi qu’en deuxième division, les porte-couleurs eustachois sous la gouverne respective de Patrick Léonard (filles) et de Ruben Gonzalez (garçons) tirent aussi fort bien leur épingle du jeu à leur niveau.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top