- PUBLICITÉ -
Entête - Sport en bref

Talent, courage et détermination

Vicky Lavoie

Vicky Lavoie est ceinture noire deuxième dan. Rien d’extraordinaire, dites-vous? Eh bien, pour une jeune fille de 13 ans, c’est plutôt exceptionnel!

Alors qu’elle a 5 ans et qu’elle passe devant un dojo, Vicky demande à sa mère ce que les gens y font. Sa mère lui explique qu’ils font du karaté et, tout de suite, Vicky démontre une curiosité envers cette discipline. Rapidement, sa curiosité se transforme en intérêt et deviendra une réelle passion. Son talent est si impressionnant que, un an plus tard, à 6 ans, elle se lance dans la compétition.

Aujourd’hui, âgée de 13 ans, Vicky participe à de nombreuses compétitions de niveau international. C’est comme ça qu’elle est allée en Espagne en 2006, en Floride en 2008, en Irlande en 2009 et au Portugal en 2010. Vicky, qui est en 2e secondaire à l’école secondaire des Patriotes, consacre 15 heures par semaine à son entraînement. «Ça me demande beaucoup d’énergie et de discipline. Au début, c’est difficile, mais je me suis habituée rapidement», souligne-t-elle en toute simplicité.

Pour l’appuyer dans ses efforts, Vicky a la chance d’être bien entourée. En plus du soutien de sa mère, son père et son frère se sont aussi lancés dans le karaté et kickboxing. Aujourd’hui, quoique son frère n’en fait plus, son père est toujours très impliqué dans le karaté. Il est d’ailleurs ceinture noire, premier dan. Une belle complicité s’est établie entre le père et sa fille et c’est avec un grand sourire que Vicky admet que si elle était l’entraîneure de son père, elle lui conseillerait de «faire du mieux qu’il peut, de ne pas se stresser, car le stress peut causer beaucoup de conséquences, et qu’il doit toujours se rappeler qu’il est là pour s’amuser». On sent que les disciplines du karaté et kickboxing ont tissé des liens serrés entre les membres de la famille Lavoie.

Ils sont tous très fiers de Vicky, et avec raison. On pense, entre autres, aux médailles que Vicky a reçues lors des compétitions au Portugal. Une de bronze en armée traditionnelle style libre, une argent en armée créative et une or en armée musicale kata traditionnel. Après cette récolte impressionnante, Vicky prend une pause des compétitions pour 2011 et reprendra le tout en 2012. Elle vise un circuit plus exigeant que ce qu’elle a connu jusqu’à maintenant. Le NASKA, pour North American Sport Karate Association, se dit être le meilleur circuit au monde, un peu comme la Ligue nationale de hockey pour le karaté.

D’ici là, Vicky continuera son entraînement avec Marie-Ève Dicaire, du Karaté Sunfuki. Elle continuera sur le même souffle qui l’inspire depuis qu’elle a mis les pieds la toute première fois dans un dojo. «C’est ça que je veux faire, je n’arrête pas», dit-elle pleine d’énergie.

Et avec tous les efforts qu’elle consacre à son sport, Vicky récoltera encore de nombreuses médailles, vivra de grands moments remplis de magie et partagera ses succès avec ceux et celles qui continueront de l’encourager via ses activités de financement et les bourses qu’elle reçoit.

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top