- PUBLICITÉ -
Sylvain et Jean-Sébastien Beaulne nouveaux propriétaires du Club de golf Le Champêtre

Jacques Rousseau (au centre) cède les rênes du Champêtre aux nouveaux propriétaires

Sylvain et Jean-Sébastien Beaulne nouveaux propriétaires du Club de golf Le Champêtre

C’est avec plaisir que Sylvain et Jean-Sébastien Beaulne ont annoncé qu’ils se sont portés acquéreurs du Club de golf Le Champêtre. Le Champêtre est un club semi-privé comptant près de 300 membres et il est situé à Sainte-Anne-des-Plaines, à la limite de Sainte-Sophie, à une quarantaine de kilomètres de Saint-Eustache.

Sylvain Beaulne, 56 ans, a œuvré dans le domaine des dépanneurs pendant 26 ans avant de se tourner vers l’industrie du golf. Entre 2006 et 2010, puis en 2013 et 2014, il a opéré le Club de golf Carling Lake à Chatham-Brownsburg. Entre-temps, il a été directeur des événements spéciaux pour le réseau Club Links au Club de golf Fontainebleau.

Il s’est initié au golf au vieux Club de golf Saint-Eustache avec Raymond Richer. Il a pratiqué ce sport toute sa vie et il est membre au Club de golf Islesmere. «Dès ma première visite au Champêtre, je suis tombé en amour avec le terrain et l’atmosphère de golf qui s’en dégage», mentionne Sylvain Beaulne.

Jean-Sébastien Beaulne est tombé dans la marmite du golf dès son adolescence et est demeuré un passionné de ce sport. Il y a été initié par son paternel Sylvain, mais c’est avec André Maltais et Roger Lauzon qu’il a développé ses talents et habiletés. Il s’est frotté à la compétition chez les juniors dès l’âge de 13 ans. À 31 ans, Jean-Sébastien a aussi côtoyé le monde des affaires comme propriétaire d’un dépanneur avant de travailler à la mise en marché des produits Molson Coors.

En 2014, il s’est associé à son père dans l’administration du Club Carling Lake. Membre au Club de golf Islesmere, il a régulièrement fait partie de l’équipe interclub et il a été couronné champion de ce club à plusieurs reprises autant en parties par coups que par trous.

Sylvain et Jean-Sébastien Beaulne entendent bien maintenir l’image de tradition et de respect du golf instaurée au Champêtre par Jacques Rousseau, ses associés et tous les membres du personnel. «Pour moi, la tradition est très importante au golf tout comme le sentiment d’appartenance et de saine compétition qu’on peut retrouver chez ses membres. La transition devrait donc se dérouler sans heurts puisque nous sommes sur la même longueur d’onde», explique Sylvain Beaulne.

La transaction a été conclue le 10 décembre dernier et la prise de possession est immédiate. Aucun détail relatif à cette transaction ne sera publié puisqu’elle fait l’objet d’une entente de confidentialité.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top