- PUBLICITÉ -
Souhaitons que ça continue…

Philippe Venne a marqué deux buts au cours de la dernière semaine. Il cumule jusqu’à présent 5 buts et 4 assistances en 16 matchs.

Souhaitons que ça continue…

Trois victoires d’affilée pour les Vikings

Les Vikings de Saint-Eustache occupent actuellement le deuxième rang de la division CCM de Ligue de hockey midget AAA du Québec, grâce aux trois gains remportés au cours de la précédente semaine. Les Eustachois sont à un point seulement des Forestiers d’Amos.

Selon l’entraîneur-chef de l’équipe, Dave Thériault, la séquence s’est amorcée de façon remarquable avec la victoire du 4 novembre contre le Rousseau-Royal de Laval-Montréal, à Saint-Eustache. «Nous avons joué notre meilleur match de l’année tant d’un point de vue du système de jeu que de la discipline. Nous avions mis beaucoup l’accent sur la formation de Laval-Montréal depuis quelque temps», indique-t-il.

Tirant de l’arrière par un point, les Vikings se sont inscrits au pointage en deuxième période grâce aux buts de Mathieu Lemay (Jonathan Pelletier et Matthew Boudreau) et Philippe Venne (Marc Sanderson et Boudreau). Au troisième tiers, Boudreau a marqué le troisième but des siens avec les aides de Pelletier et Vincent Bernier. Le Rousseau-Royal a réduit l’écart à 4-3 avec moins de deux minutes à faire. Les Vikings ont obtenu la victoire.

Deuxième gain

Deux jours plus tard, les Vikings affrontaient les Lions du Lac-Saint-Louis. Les hôtes ont marqué les premiers, mais Mitchell Robillard a égalisé la marque avant la fin de la première période avec l’aide de Frédéric Poirier. Charles Hudon (Boudreau et Bernier) a donné un deuxième point aux siens. Vincent Bernier, avec Pelletier et Boudreau, a marqué à son tour au dernier tiers. En désavantage numérique, les Vikings ont encaissé un but. «Ils nous ont surpris par leur intensité et leur physique», convient l’entraîneur.

Une deuxième infériorité numérique, accompagnée du retrait du gardien adverse, n’a pas permis aux Lions d’égaliser la marque. Même que Poirier a enfilé un but pour offrir une seconde victoire de 4-2 à son équipe.

Le gardien des Vikings, Francis Desrosiers, a stoppé 35 tirs tandis que son rival en a arrêté 23. «Il nous a permis de gagner ce match-là», estime-t-il.

Finalement, le Noir et Rouge a ajouté un troisième gain d’affilée à sa fiche lors de sa rencontre contre L’Intrépide de Gatineau, dimanche dernier. Les Vikings ont remporté le match à l’arraché, par la marque de 3-2 en fusillade.

Venne a marqué le premier, en deuxième période, avec l’aide de Marc Sanderson et Marc-Olivier Roy. Vincent Richer a enfilé le deuxième de son équipe avec les passes de Hudon et Boudreau. Un troisième but des Eustachois a ensuite été refusé à cause du filet déplacé, filet situé au nord de la patinoire et qui se déplace toujours facilement. À un point tel qu’en troisième période, Francis Desrosiers replaçait lui-même son filet, en plein jeu.
À la mi-période, Gatineau a mis beaucoup de pression sur ce dernier. La formation a finalement réussi à marquer après 10 minutes de jeu. L’Intrépide a égalisé la marque en supériorité numérique obligeant la tenue d’une prolongation et, ultimement, d’une fusillade. Après avoir réussi un premier tir et touché un poteau, Gatineau a perdu le match grâce à l’œil de Lemay et Hudon qui ont, tous deux, marqué.

Les Vikings accueilleront les Élites de Jonquière, ce samedi à 19 h 30. Ils joueront également dimanche, au collège Esther-Blondin.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Porte ouverte

Section concours



- PUBLICITÉ -
Top