- PUBLICITÉ -
Six nageurs, quatre médailles et des meilleurs temps

Dès la première journée, les nageuses du CASE ont amélioré leurs temps. En fin de compétition, quatre médailles ont été remportées.

Six nageurs, quatre médailles et des meilleurs temps

Le CASE aux Championnats canadiens de l’Est

Les six nageurs du Club aquatique Saint-Eustache ont connu des performances de mention aux derniers Championnats canadiens de l’Est.

«Nos performances ont été remarquées par Pierre Lafontaine , entraîneur national de Natation Canada, ça lui rappelait les grosses années du CASE dans les années 90. Il semblait très fier étant donné qu’il vient du coin», a raconté Sébastien Poulin, entraîneur-chef du CASE.

Quatre médailles ont été remportées. Marie-Lou Lapointe a terminé troisième au 50 m style libre en 26,87 sec. Elle a aussi remporté une médaille d’or au 50 m brasse en 34,09 secondes pour réaliser du coup ses deux meilleures performances personnelles. Au 50 m dos, Laurie-Anne Duquette a terminé deuxième en 29,65 secondes et sa coéquipière Léa Sigouin Derion a pris le troisième rang en 29,99 secondes.

Meilleurs temps personnels

Dès la première journée de compétition, les nageuses du CASE ont amélioré leurs temps. L’entraîneur en chef indique qu’elles avaient réalisé quatre meilleurs temps sur une possibilité de six.
«Tous les records du club dans les catégories 13-14 ans et 15 ans et plus, étaient à portée d’être battus dans ces épreuves», a souligné Sébastien Poulin.

Durant les préliminaires, Laurie-Anne Duquette a échoué de peu son standard national senior au 50 m papillon, lors de cette première journée de compétition. «On peut également souligner la solide performance de Marie-Lou au 50 m papillon, avec 29,71 secondes pour une douzième place. Elle était à seulement 0,2 seconde de la finale», indique-t-il.
À la deuxième journée de compétition, Sébastien Poulin a qualifié les filles de véritables «bêtes». Quatre finales étaient à l’agenda. Marie-Lou Lapointe a terminé troisième au 50 m style libre, établissant un meilleur temps personnel par 0,5 seconde. «C’est un nouveau record du club», souligne l’entraîneur.

Laurie-Anne Duquette a obtenu le septième rang à la même épreuve. Elle a réussi non seulement son meilleur temps dans cette discipline, mais également à la finale du 50 m papillon où elle a terminé quatrième. La nageuse a obtenu le huitième rang au 100 m dos en améliorant son temps de deux secondes.

En préliminaires, Léa Sigouin Derion a réduit son temps au 100 m dos, mais a manqué la finale de peu pour finir onzième. Sophie Marois a baissé son temps au 100 m dos. Karin Renaud a fait son meilleur temps personnel au 100 m dos en deux ans.
«L’ambiance et l’esprit d’équipe sont à leur sommet», a-t-il mentionné en parlant de la deuxième journée du Championnat canadien de l’Est.

La troisième journée de compétition n’a pas été à la hauteur des attentes. Un virus aurait drainé l’énergie de Marie-Lou Lapointe. Elle a terminé neuvième en préliminaires au 100 m brasse, mais parce qu’une athlète s’est désistée de la finale à la dernière minute, elle a pu y participer. «Elle a fait une excellente course pour finir septième en 1 min. 15,4 sec. Une course très bien balancée. Elle était très contente», affirme Poulin.

Au 50 m dos, Laurie-Anne Duquette a terminé deuxième en 29,6 secondes et sa coéquipière Léa a pris le troisième rang en 29,9 secondes. «Toutes les deux ont réalisé le standard canadien senior qui était fixé à 30,27 secondes. En plus, il s’agit d’un nouveau record du club 13-14 ans pour Léa et record 15-16 ans pour Laurie-Anne», fait savoir Sébastien Poulin.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top