- PUBLICITÉ -
Semaine à oublier pour les Bisons

Photo Pierre Latour - Alexandre Béland a connu une soirée de quatre coups sûrs en quatre présences et trois points produits, à Repentigny, le 31 mai dernier, dans l’échec de 18-5 de son équipe.

Semaine à oublier pour les Bisons

Deux cuisants revers

Ne réinventons rien. Certains des mots employés par les collaborateurs du site Internet de la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJÉQ) dans leurs comptes rendus de parties sont probablement ceux qui résument le mieux la dernière semaine d’activité des Bisons de Saint-Eustache. Le ciel est littéralement tombé sur la tête de l’équipe eustachoise dont la fiche est maintenant de 1-5. De quoi faire appel à la mémoire sélective…

Jeudi dernier, le 2 juin, les Bisons ont fait reddition devant les Ducs au parc Paul-Pratt de Longueuil. Une explosion de six points en quatrième manche a pavé la voie à un gain sans équivoque de 12-3 des Ducs.

Plongés en pleine noirceur, les hommes de Luc Desgroseillers ont profité de quelques moments de blafarde lueur. En troisième manche, c’est Sébastien Dupuis qui a accédé à la plaque pour venir niveler le pointage 1 à 1 en profitant d’une bourde du joueur de troisième but des Longueuillois, Keven Jodoin, sur une balle cognée en sa direction par Benjamin Gagné.

Puis, lors de la cinquième reprise, Benjamin Gagné a frappé un double qui a généré le deuxième point des Bisons, suivi du ballon sacrifice d’Alexandre Béland qui réduisait l’avance des locaux à 6 à 3.

La première pétarade de six points des Ducs en quatrième est survenue alors que Sébastien Latour s’activait au monticule. Le numéro 11 des Bisons a d’abord concédé deux buts sur balles avec les buts remplis. Deux simples et un optionnel productifs ont placé les Ducs en maîtrise de la situation.

Et ils n’ont pas fait taire leurs bâtons puisqu’ils ont ajouté quatre points à leur dernier tour au bâton en sixième manche avec notamment un simple valable pour deux points.

L’artilleur qui officiait le duel du côté des Bisons, Guillaume Leblanc-Buisson, verra apparaître une première défaite à son dossier. Les Bisons auront eu besoin de sept coups sûrs pour inscrire leurs trois points.

Traitement royal

C’est à ce genre d’accueil que les Bisons ont eu droit, le mardi 31 mai dernier au parc Champigny à Repentigny, mais pas nécessairement, vous le devinerez pour des motifs de reconnaissance.

Dans le dur revers de 18-5, les Eustachois n’ont pas pu résister au déferlement offensif du Royal qui a fait la barbe aux Bisons en troisième manche avec une flopée de douze points, dont quatre sur un grand chelem.

Les choses avaient pourtant bien démarré pour les Bisons qui se sont procuré l’avance 3-0. C’est Alexandre Béland (il a connu une soirée de 4 en 4) qui a quelque peu malmené le lanceur partant et gagnant du Royal, Marc-André Ronda, avec un coup de deux buts valide pour un point à la manche initiale et un circuit de deux points en troisième reprise.

Dans une cause perdue en septième manche, les visiteurs ont inscrit deux points avec la contribution offensive du numéro 27 et joueur de 18 ans Simon Brisebois. Le lanceur Vincent Ouellette a encaissé le revers, son deuxième du calendrier.

Ouverture locale officielle

Annulées en raison de l’incessante pluie d’il y a quelques jours, les cérémonies protocolaires marquant officiellement le début de la campagne locale 2011 des Bisons de Saint-Eustache ont été reportées à ce dimanche 5 juin à compter de 14 h au parc Clair Matin avant le match opposant vos favoris aux Voyageurs du Saguenay (qui disputeront un programme double ce samedi 4 juin à 14 h et 17 h).

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top