- PUBLICITÉ -
Salut

Même s’il sera maintenant totalement à la retraite

Salut, mon ami Richard!

Je savais qu’un jour ou l’autre cela allait arriver, mais je le savais aussi tellement passionné de l’écriture et de la langue française que je croyais qu’il n’accrocherait jamais son crayon et qu’il ne rangerait pas son ordi définitivement. Il y a quelques semaines, il m’a annoncé qu’il prenait irrémédiablement sa retraite comme journaliste.

Cela fait bien 14 ans que je l’ai rencontré au Centre sportif Saint-Eustache, alors qu’il me confiait qu’il venait de prendre sa retraite de General Motors (GMAC). Grand connaisseur de sports, j’avais profité de l’occasion pour lui offrir la chance de travailler comme pigiste pour nos journaux. Il s’est impliqué à fond à la couverture des Bisons et des Vikings de Saint-Eustache, notamment, et a signé de nombreux reportages sur nos athlètes. Son apport à la section sportive était très apprécié, non seulement par la direction de vos hebdos, mais aussi par nos nombreux lecteurs.

Depuis quelques années, cette page Par la bande lui consacrait toutes les deux semaines un commentaire de son cru. Un homme très bien articulé, Richard ne se gênait pas pour émettre, avec la vivacité de ses mots, son opinion sur des sujets vibrants de l’actualité sportive.

Notre as golfeur vient de connaître la plus fructueuse saison de sa carrière, remportant quelques tournois, dont celui de «l’Open de la Floride» (notre compétition amicale), qualification à l’interclub et sa meilleure ronde de golf à vie, soit 72. On me dit qu’il a joué pas moins de 100 rondes de golf cette année!

Mon cher Richard, toute l’équipe de la rédaction se joint à moi pour te remercier d’avoir bien voulu travailler à notre section sportive, ce que tu as fait avec brio au cours des 14 dernières années.

Joyeuse retraite complète et continue de nous surprendre avec quelques rondes de golf records. Je te souhaite aussi de passer du bon temps avec ta belle Ginette sur les courts de tennis et à… la maison. Et je te souhaite bonne chance dans ton nouveau rôle d’ambassadeur au Club de golf Le Champêtre. Profite bien de la vie mon chum, et si jamais un jour tu as des regrets, tu n’as qu’à me faire signe.

Bonne retraite!

 

André Roy

 

 

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top