- PUBLICITÉ -
Saison 2014‑2015 : Les Vikings terminent premiers de leur division

En offensive

Saison 2014‑2015 : Les Vikings terminent premiers de leur division

L’entraîneur-chef et vice-président des opérations hockey des Vikings de Saint-Eustache, Dave Thériault, a tracé un bilan positif de la saison 2014-2015 qui s’est terminée en fin de semaine dernière.

Le club a en effet terminé au premier rang de la division CCM avec une récolte de 49 points en vertu d’une fiche de 22 victoires et 20 défaites, ce qui lui a permis de s’assurer une place dans les séries après en avoir été exclu l’année dernière.

Un début de saison laborieux

Le début de saison a tout de même été laborieux pour la troupe de Dave Thériault, avec six défaites au cours des huit premiers matchs de la saison. L’entraîneur-chef des Vikings estime que cette situation s’explique principalement par l’adaptation nécessaire à certains joueurs en début de saison, tant pour ceux qui étaient de retour des camps d’entraînement junior et accusaient une baisse de régime que pour les nouveaux venus qui ont dû s’adapter au niveau de jeu de la ligue. «Même si on ne gagnait pas au début, on pensait qu’on avait l’équipe pour être premier de division. On commettait beaucoup d’erreurs en défensive et on manquait des opportunités, mais nous avons fini par débloquer au niveau offensif.» Par la suite, le club n’a plus jamais regardé en arrière, accumulant les victoires au compteur.

Une offensive solide

Le club eustachois constitue la deuxième offensive de la ligue, avec 168 buts marqués. «Nous avons eu la contribution de plusieurs joueurs de façon constante tout au long de l’année, et ce, même si nous avons perdu les services de Lucas Therius [rappelé par son club junior]. Il a été rare que nous ayons été deux ou trois matchs de suite sans faire des trois ou quatre buts.»

Si, en défensive, les meilleures équipes de la ligue se situent un peu plus haut que la barre des 100 buts accordés, les Vikings ont pour leur part alloué 148 buts en 42 parties. À ce chapitre, Dave Thériault précise que son équipe alignait trois défenseurs de 15 ans et que les gardiens de but ont eu un début de saison en dents de scie. «Au cours des 15 dernières parties de la saison, on a réduit le nombre de buts accordés par match par rapport au début de la saison», précise-t-il. Au chapitre des blessures, Gabriel Vanier, victime d’une fracture du péroné en octobre, ne sera pas en mesure de participer à la première ronde des séries éliminatoires. Si le parcours des Vikings devait se poursuivre, il ne pourrait être de retour au jeu avant le début du mois de mars, selon Dave Thériault.

Préparation pour les séries

Au moment de l’entrevue, lundi dernier, le club s’apprêtait à partir pour une retraite fermée de quelques jours afin de finaliser sa préparation en vue des séries. Les Vikings affrontent en première ronde les Forestiers d’Amos dans une formule 3 de 5. «Nous sommes en préparation depuis le retour des Fêtes, en début janvier», dit‑il. Son club n’a perdu qu’une seule fois en saison contre Amos, une défaite subie en fusillade. Dave Thériault aborde tout de même cette série d’affrontement avec tout le sérieux que la «vraie saison» commande. «Amos est une équipe qui, au niveau de la culture, travaille très fort et ils ont de bons joueurs». Deux matchs avaient lieu jeudi et vendredi dernier à Saint-Eustache. La série se transporte à Amos à partir de dimanche.

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top