- PUBLICITÉ -
Saint-Eustache éliminé de la Coupe Jimmy Ferrari

L’entraîneur-chef des Vikings

Saint-Eustache éliminé de la Coupe Jimmy Ferrari

Les Vikings se tournent donc vers la Coupe Dodge

Le parcours des Vikings de Saint-Eustache, dans les séries de fin de saison de la Coupe Jimmy Ferrari, en Ligue midget AAA, s’est terminé dimanche soir dernier, lors de l’ultime rencontre qu’ils ont perdue par la marque de 5 à 2 contre les Lions de Lac Saint-Louis.

Le club eustachois avait pourtant pris le dessus sur ses adversaires, menant la série 2 à 1 après trois rencontres, dans des matchs où la victoire s’était décidée par la marge d’un seul but. Les joueurs de Dave Thériault avaient alors l’occasion, lors du quatrième match, de clore la série pour passer en demi-finale.

Sauf que les Lions de Lac Saint-Louis ont refusé de s’avouer vaincus et ont remporté une victoire sans équivoque par le compte de 8 à 1 dans un match présenté vendredi soir dernier, à Dollard-des-Ormeaux, obligeant la tenue d’un match ultime à Saint-Eustache. Simon Lafrance a été le seul joueur des Vikings à tromper la vigilance de Sandro Silvestre, qui a cédé une seule fois sur 34 lancers, un but qui permettait aux Vikings de Saint-Eustache de porter la marque 2 à 1, en toute fin de première période avec à peine deux secondes à jouer.

Deux autres buts des Lions en période médiane, et quatre autres comptés sans riposte en troisième période, ont clos le match. Du côté eustachois, le gardien de but Samuel Gagnon a cédé quatre fois sur 24 tirs, alors que Francis Leclerc a stoppé neuf des treize tirs dirigés contre lui. C’est donc dire que la machine offensive des Lions a produit à la hauteur des attentes et des résultats qu’ils ont obtenus durant la saison régulière.

Dans le dernier match remporté dimanche par Lac Saint-Louis, un joueur des Lions s’est particulièrement illustré à l’attaque. Christopher Theodore a en effet terminé sa soirée de travail avec trois points (deux buts et une mention d’assistance) dans la victoire des siens. Pour les Vikings, Brandon Brunet et Salim Mahi-Beaudry ont fait bouger les cordages.

Du côté des gardiens de but, Sandro Silvestre a bloqué 26 des 28 tirs dirigés vers lui, pour obtenir la victoire. Le cerbère eustachois Samuel Gagnon a quant à lui fait face à 39 tirs au but.

«Ç’a été une soirée difficile après le match. On a vécu beaucoup de frustration parce qu’on pensait qu’on avait l’équipe pour se rendre loin en série. Leurs meilleurs ont été meilleurs que nos meilleurs. Toutes nos lignes ont bien joué, mais il n’y a pas eu un joueur en particulier qui s’est démarqué», a fait savoir l’entraîneur-chef Dave Thériault.

Ce dernier souligne que son équipe a dû faire du hockey de rattrapage durant les trois premières rencontres, ce qui a sorti les Vikings de leur plan de match. «Cela dit, il faut donner crédit aux Lions de Lac Saint-Louis, qui ont travaillé fort pour obtenir ces victoires.» Le coach des Vikings estime aussi que les problèmes de l’avantage numérique (1 but en 5 matchs) ont nui aux chances de son club.

Les Vikings participeront donc à la Coupe Dodge au cours des prochaines semaines. Ils affronteront le Phénix du collège Esther-Blondin, dans une série 2 de 3 qui débute le dimanche 22 mars. Le premier match aura lieu exceptionnellement à Sainte-Thérèse, étant donné que l’aréna de Saint-Eustache est en rénovation. Le gagnant de cette série obtiendra son billet pour la finale de la Coupe Dodge, qui aura lieu à Amos.

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top