- PUBLICITÉ -
Redonner au mont Saint-Eustache ses lettres de noblesse

(Photo Sébastien Rivest) - Nous reconnaissons Germain Lalonde, Claude Carignan, Manuel Moreau, Nicole Carignan-Lefebvre, Jean-Pierre Hunter, Louis Champagne, Joël Brunet et André Biard.

Redonner au mont Saint-Eustache ses lettres de noblesse

Le parc aura un caractère municipal

La Ville de Saint-Eustache dévoile les détails du réaménagement du mont Saint-Eustache, dans le quartier Plateau-des-Chênes. Il s’agira du premier parc à caractère municipal digne de ce nom construit à l’ouest du boulevard Arthur-Sauvé et au sud de l’autoroute 640.

Le lundi 8 juin dernier, le maire de Saint-Eustache, Claude Carignan, et la conseillère du quartier Plateau-des-Chênes, Nicole Carignan-Lefebvre, ont dévoilé les plans du nouvel aménagement, qui devrait être terminé en 2010. Les travaux sont planifiés en deux phases. La phase I, devant être complétée d’ici la fin de l’été, s’enclenchera avec la construction d’une patinoire quatre saisons, la réfection des aires de glissade et de l’escalier, de même que l’aménagement d’un stationnement de 36 cases bordant la rue Judd.

D’autres travaux sont prévus, avec l’aménagement d’une aire de jeux pour enfant et la création d’un petit chalet d’accueil. L’escalier pour se rendre au sommet du mont sera refait, des sentiers pédestres seront aménagés et du mobilier urbain sera ajouté. Des aménagements paysagers et la plantation d’arbres compléteront les travaux prévus. Le stationnement existant dans la rue Boileau sera réaménagé pour permettre le stationnement de 35 véhicules. La Ville veut en faire un parc occupé en été comme en hiver.
«Nous nous étions engagés, lors de la dernière campagne électorale, à créer des infrastructures de qualité pour les jeunes de tous les quartiers et de façon plus précise, à réaménager le mont Saint-Eustache pour les jeunes du quartier Plateau-des-Chênes. Ce sera chose faite sous peu, et nous sommes convaincus que de permettre la fréquentation, à l’année, d’un espace vert offrant autant de potentiel que le mont Saint-Eustache, ajoutera à la qualité de vie des familles du quartier», a déclaré le maire Carignan.

Certains résidants limitrophes s’inquiètent pour leur tranquillité. La conseillère Nicole Carignan-Lefebvre dit que la Ville mettra en œuvre des mesures pour conserver leur quiétude. «Il va de soi que des aménagements de qualité comme ceux que nous projetons, attireront une clientèle positive. Il y aura des heures de fréquentation bien réglementées et de la surveillance dans le parc, ce qui éloignera les attroupements malsains. Et pour atténuer le bruit qui pourrait être occasionné par la fréquentation de la patinoire, des buttes paysagées seront aménagées en pourtour.»

Un de ceux qui se réjouissent le plus de cette annonce, c’est le président de la Ligue de hockey midget AAA de Saint-Eustache, Manuel Moreau. Il se réjouit plus précisément de l’aménagement de la patinoire quatre saisons. «Je ne peux qu’applaudir cette initiative de la Ville. Je suis certain que le fait que cette patinoire soit à proximité de chez eux incitera les jeunes du quartier à s’occuper sainement et à se constituer un capital santé. Je suis persuadé que plus une ville offre de plateaux sportifs à ses jeunes, moins on rencontre de problèmes de délinquance, a-t-il dit. On manque beaucoup d’infrastructures de sport dans la région, où les jeunes peuvent pratiquer leurs habiletés. Un concept comme la patinoire quatre saisons nous permettra d’entraîner nos jeunes hockeyeurs de septembre à juin.»

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top