- PUBLICITÉ -
Raphaël Landry assure sa qualification au Championnat canadien de tennis

Raphael Landry.

Raphaël Landry assure sa qualification au Championnat canadien de tennis

À la suite d’une victoire surprise

Classé au 10e rang avant la troisième et dernière étape servant à déterminer les huit meilleurs joueurs au Québec qui pourront accéder au Championnat canadien de tennis chez les 13 et 14 ans, Raphaël Landry a gagné son pari.

En effet, avant de se présenter à Chicoutimi, site du Championnat québécois tenu récemment, il avait prédit à ses proches qu’il parviendrait à assurer sa qualification. N’allez pas croire pour autant qu’il a eu la vie facile pour réussir à remonter au classement général. Défait à son premier duel en simple, le lendemain, il n’avait plus le choix que de l’emporter pour espérer cumuler des points fort importants à cette compétition (points comptant en double en comparaison avec les deux premières étapes). Mais voilà que lors de son second affrontement, le jeune athlète eustachois de 13 ans n’a pas commencé son match comme il l’aurait souhaité de sorte qu’il tirait de l’arrière. Cependant, il n’a pas baissé les bras pour autant. Effectuant un retour en force, il n’a plus jamais regardé en arrière par la suite.

Paraissant détendu comme jamais, le dimanche, en finale B, il croisait le fer avec Charles Cyrenne, un adversaire qu’il n’avait jamais battu, bien qu’il avait déjà disputé des affrontements serrés contre lui. «Je me dis que je n’avais rien à perdre et que je me devais de jouer du tennis agressif. Tout s’est finalement très bien passé pour moi comme en fait foi ma victoire par des sets de 6-3 et 6-2», a commenté Landry.

Selon lui, le fait qu’il a travaillé fort l’an dernier dans le but de modifier son tennis pour le rendre plus offensif, a fait la différence lors du Championnat québécois qui vient de se conclure.

Pour sa part, présent à Chicoutimi en compagnie de sa conjointe pour encourager son fils, Sylvain Landry a passé par toute la gamme des émotions. «Autant Raphaël semblait figé le vendredi et puis le samedi en début de match, autant par la suite, il a joué avec aplomb et confiance, avec une détermination que j’avais rarement vue dans ses yeux. Il n’a surtout pas volé ce qui lui arrive, trouvant le moyen d’élever son jeu au moment opportun.»

Une expérience qui se répète pour lui

Ayant pris part au Championnat canadien alors qu’il concourait chez les 12 ans et moins, Raphaël Landry goûtera donc à ce rendez-vous convoité pour la deuxième fois, soit du 2 au 10 avril prochain, à Edmonton. Celui qui s’entraîne depuis deux ans au Carrefour Multisports de Laval, vise à se retrouver parmi les 15 meilleures raquettes en simple lors de cette finale nationale. Sur place, il disputera aussi des matches en double pour déterminer une province gagnante. Dirigé notamment par l’entraîneur Pierre-Jean Robichaud, Landry se considère bien dirigé et se dit fier de sa progression. Ayant grandi de plusieurs pouces en 18 mois, au niveau technique, il a grandement amélioré la puissance de son service. Selon ses dires, une fois qu’il maîtrisera mieux son coup droit, il sera encore mieux armé pour s’imposer encore plus sur le terrain.

Soit dit en passant, cet adolescent fait partie des athlètes-étudiants qui réussissent à très bien concilier le sport et les études grâce au programme particulier de l’école secondaire Saint-Gabriel, de Sainte-Thérèse.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top