- PUBLICITÉ -
Que des coups d’épée dans l’eau pour les Patriotes

Les 20 points de Benoit Brodeur le placent au deuxième rang des marqueurs de son équipe.

Que des coups d’épée dans l’eau pour les Patriotes

L’effort y est mais…

On ne peut certes pas taxer les Patriotes de fainéantise, mais il reste que pour l’instant, tous leurs efforts ne se traduisent pas en points et les hommes de Daniel Héroux continuent à glisser tant au classement général qu’à celui de leur division. Le weekend dernier, les porte-couleurs eustachois ont essuyé deux difficiles revers de 4-2 à Repentigny et de 6-4 à domicile devant les Alouettes de Saint-Jérôme, deux défaites d’autant difficiles à avaler qu’ils auraient définitivement mérité mieux.

À Repentigny, les Patriotes ont surmonté un déficit de deux buts en deuxième période pour entreprendre le troisième vingt à égalité 2-2. Dans ce tiers final, les hôtes ont réussi à prendre les devants 3-2 à mi-chemin dans la période alors que les visiteurs redoublaient d’ardeur pour égaler la marque, mais encore une fois sans succès. C’est finalement un but dans un filet désert qui a mis un terme à la rencontre avec trois secondes à faire. Nicolas Grenier (1-1) et Alexandre Pilon (1-1) ont mené l’offensive des perdants qui s’est encore une fois butée à un gardien qui les a privés de plusieurs chances de marquer.

Le lendemain, encouragés par leur performance de la veille, les Patriotes ont encore une fois livré un beau combat aux Alouettes de Saint-Jérôme, la meilleure offensive de la ligue et quatrièmes au classement général. Tirant de l’arrière 3-1 après la première période, les hommes de Daniel Héroux ont dominé le deuxième tiers après avoir réduit la marge à un seul but dès les premiers instants de la période. Les Jérômiens ont profité d’une largesse du cerbère local pour reprendre leur avance de deux buts même s’ils étaient en désavantage numérique. En période finale, les Patriotes ont tout tenté pour mettre un terme à leur série noire alors qu’ils ont marqué deux fois, mais leurs adversaires en ont toutefois fait autant. Alexandre Pilon s’est encore une fois illustré avec deux buts en plus de créer plusieurs chances de marquer pour ses coéquipiers. Jason Montpetit et Dominic Charland ont complété le pointage chez les troupiers eustachois qui ont encaissé une huitième défaite consécutive.

La lueur au bout du tunnel?

C’est un secret de polichinelle que Daniel Héroux trouve le temps long à voir son équipe essuyer défaite après défaite, mais il disait n’avoir rien à reprocher à ses hommes après ces deux nouvelles défaites: «Nous venons de jouer nos deux meilleurs matchs consécutifs de la saison et je peux dire que cette fois nous avons joué 60 minutes à chaque occasion. Je ne peux pas croire qu’en fournissant de tels efforts, nous ne finirons pas par trouver le chemin de la victoire.» Si l’effort y est, le manque d’opportunisme, de mains dans le langage courant du hockey, continue de faire cruellement défaut aux Patriotes. «Écoute, nous ratons des chances incroyables de marquer, nous lançons à côté de filets déserts et on dirait que les gardiens adverses se donnent la main pour livrer leurs meilleures performances contre nous. Ça ne se peut pas qu’on ne finisse pas par débloquer», a-t-il renchéri et conclu.

Les Patriotes joueront leur dernier match avant le congé des fêtes ce samedi contre les Draveurs à Mont-Laurier. Les Draveurs sont les meneurs au classement général…

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top