- PUBLICITÉ -
Entête - Sport en bref

Parmi les hockeyeurs des environs, seul Michael Beaudry survit

Séries éliminatoires de la LHJMQ

Contrairement aux dernières années, les hockeyeurs évoluant dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) et qui font partie du territoire que desservent les hebdos L’ÉVEIL et LA CONCORDE, ne sont pas nombreux cette saison à poursuivre leur chemin en séries éliminatoires. Pour un, même si 16 clubs sur 18 accèdent aux éliminatoires, Maxime Renaud n’a même pas eu la chance de jouer cette année dans les séries d’après-saison. En effet, son équipe du Drakkar de Baie-Comeau, a été écartée officiellement, et ce, à son dernier match du calendrier régulier. C’est donc sur une note décevante que le défenseur eustachois de 20 ans a conclu son stage junior.

Parmi les autres joueurs des environs, c’est de loin Jonathan Lessard, qui a retenu le plus l’attention d’un point de vue individuel. Même si sa formation du Titan d’Acadie-Bathurst a été éliminée par celle des Remparts de Québec en cinq rencontres, le Titan a donné beaucoup de fil à retordre. L’un des meilleurs marqueurs de son équipe tout comme en saison régulière, Lessard a bouclé la série avec sept points (3 buts et 4 passes). En plus de marquer dans les trois premiers duels, il n’a pas été blanchi de la feuille de pointage lors des cinq rencontres.

Aucun point pour Mathieu Brodeur

De leur côté, Mathieu Brodeur et les Screaming Eagles du Cap-Breton, ont goûté à la médecine des Wildcats de Moncton. Ces derniers sont ressortis vainqueurs de la série entre les deux équipes, quatre victoires à une. Le défenseur format géant de Saint-Eustache, en plus de ne pas avoir obtenu aucun point, a peiné avec un différentiel de moins 8. À la recherche d’un premier contrat professionnel avant la tenue du prochain repêchage de la Ligue nationale de hockey, espérons pour Mathieu Brodeur que cette élimination rapide n’aura pas d’incidence pour lui. Réclamé par les Coyotes de Phoenix en juin 2008, cette formation a encore deux mois pour s’entendre avec lui.

Pour ce qui est d’un de ses bons amis, Charles-Olivier Roussel, lui aussi a vu son club, des Cataractes de Shawinigan, ne pas être en mesure d’éviter le couperet. Malgré une vive opposition, les Cataractes ont finalement capitulé en six parties contre les Tigres de Victoriaville.

Habitué à produire offensivement malgré sa position de défenseur, dans cette confrontation avec les Tigres, Roussel s’est plutôt montré discret en attaque avec une seule aide en six rencontres.

Pendant ce temps, Nicolas Boyer a connu également l’affront de l’élimination en première ronde des séries éliminatoires. Après un début prometteur, les Foreurs de Val-d’Or ont manqué d’essence dans le réservoir face à leurs voisins des Huskies de Rouyn-Noranda. En dépit d’un rôle d’attaquant défensif, le hockeyeur de Mirabel a quand même trouvé le moyen de marquer un but. Reste à voir maintenant si cet attaquant, qui aura 19 ans dans quelques jours (7 avril), trouvera preneur l’an prochain dans la LHJMQ comme joueur de 20 ans.

Puis, dans l’une des séries les plus chaudement disputées, Michael Beaudry et l’Océanic de Rimouski ont eu le meilleur sur Gabriel Vermette et les Saguenéens de Chicoutimi. Pour ce faire, il aura fallu attendre au septième match, par surcroît en supplémentaire, pour déterminer un vainqueur.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top