- PUBLICITÉ -
Olivier Chalut remporte quatre médailles sur cinq!

Olivier Chalut.

Olivier Chalut remporte quatre médailles sur cinq!

Le CASE à Trois-Rivières

Le Mirabellois Olivier Chalut a connu toute une compétition, méritant quatre médailles des cinq remportées par le Club aquatique Saint-Eustache (CASE), à l’Invitation provinciale P1-P2 de Trois-Rivières.

Le nageur et recrue a participé à toutes les finales de ses six épreuves. Il a remporté l’or au 100 m libre, avec une meilleure marque personnelle de 57,75 secondes. Il est également revenu avec trois médailles de bronze gagnées au 200 m libre, nagé en 2:04,75; au 1 500 m libre, au cours duquel il a amélioré un temps personnel avec 17:17,29; ainsi qu’au 200 m style quatre nages, avec 2:22,58, un autre nouveau temps personnel.
«Olivier est une recrue au sein du CASE et on savait qu’il allait apporter beaucoup de profondeur à l’équipe», a souligné Sébastien Poulin, entraîneur-chef du CASE.

Olivier Chalut a également battu un de ses records personnels au 100 m style dos avec un temps de 1:07,02.

Ses coéquipiers Charles Bonnoyer, Mégane Bujold et Sophie Marois ont également participé à la finale de chacune de leurs épreuves, mais c’est Marie-Lou Lapointe qui a remporté la cinquième médaille du CASE. Elle a mérité la médaille d’argent obtenue au 50 m libre avec un temps de 26,88 secondes. Ce temps lui aurait valu la 25e place à la Coupe Canada, disputée le week-end précédent, à Toronto. À ce moment-là, Marie-Lou Lapointe a nagé en 27,23 pour prendre le 36e rang.

Elle a également participé à six finales individuelles sur sept épreuves. Elle a obtenu un meilleur temps au 100 m libre et au 200 m quatre nages, en plus d’égaliser sa meilleure marque personnelle aux 50 m libre, 100 m dos et 100 m papillon.

Le CASE était représenté par 27 athlètes à cette compétition. Au total, les athlètes du CASE ont participé à 24 finales. Près d’une centaine de meilleures performances personnelles ont été améliorées par ceux-ci. Les nageurs Mégane Bujold, France Dagenais, Christine Durocher-Tremblay, Andréanne Fortin, Catherine Lapointe, Sophie Marois, William Marois et Philippe St-Onge ont amélioré leurs temps à au moins cinq épreuves chacun.
«Notre récolte de médailles a été moins impressionnante que l’an passé à la même compétition. Nous avions une douzaine de nageurs qui ont changé de catégorie d’âge au cours de l’été et qui ont dû se contenter de finales B cette année dans leur nouvelle catégorie», explique Sébastien Poulin. Les athlètes du CASE ont participé à 41 finales B. «Ils devront s’ajuster à cette nouvelle réalité d’ici les Championnats provinciaux du mois de février. Par contre, le rendement des athlètes est comparable à l’an dernier si l’on regarde le nombre de meilleures performances battues, qui est de 99. C’est cette dernière statistique qui est la plus importante et qui fait preuve du bon travail des athlètes à l’entraînement», affirme-t-il.

Près de 600 nageurs s’étaient donné rendez-vous à cette Invitation provinciale.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top