- PUBLICITÉ -
Entête - Sport en bref

Neuf recrues percent l’alignement

Armada

Après 13 jours de camp d’entraînement, l’Armada de Blainville-Boisbriand a dévoilé l’identité de ses 26 joueurs pour l’édition 2018-2019, mercredi dernier. Plus du tiers de la formation patinera pour une première fois à temps plein dans la LHJMQ.

Après 13 jours de camp d’entraînement, l’Armada de Blainville-Boisbriand a dévoilé l’identité de ses 26 joueurs pour l’édition 2018-2019, mercredi dernier. Plus du tiers de la formation patinera pour une première fois à temps plein dans la LHJMQ.

Le premier choix au repêchage de la Flotte en 2018, Simon Pinard, a été en mesure de percer l’alignement, tout comme Simon Lavigne, ce qui n’a pas été le cas pour Miguel Tourigny, deuxième sélection de l’Armada en juin dernier.

«Chaque soir, Miguel Tourigny se doit d’être la cible de l’équipe adverse, évoquait Bruce Richardson. Avec son style de jeu, on ne croyait pas qu’il pouvait exploiter pleinement son potentiel ici. (…) Pour qu’il se développe comme il faut, il se doit d’être sur top 4, ce qui était difficile, cette année. Lavigne, c’est un projet. Nous voulons travailler avec lui. Il a 17 ans et on ne voulait pas attendre l’an prochain. Nous aurions manqué de temps. Il cadre dans un emplacement de 7e ou 8e défenseur. Si nous avions été égoïstes, nous aurions gardé Tourigny.»

En plus de Lavigne, quatre autres défenseurs agiront à titre de recrues cette année. Le Finlandais, Jasper Rannisto, Nathan Lavoie ainsi que Samuel Desgroseilliers en seront également à leur première saison complète dans la LHJMQ.

Parmi les nouveaux venus, la troupe laurentienne a été en mesure de retenir un Américain à Boisbriand. Ryan Poorman, qui a grandi dans l’État de la Pennsylvanie, débutera la saison au Canada. Il est le premier joueur originaire des États-Unis à amorcer une campagne avec Blainville-Boisbriand. Il fallait remonter en 2014 pour voir un tel scénario se concrétiser avec l’attaquant Robert Dray.

Cet afflux d’arrivants à la ligne bleue compliquera quelque peu le début de saison pour les gardiens. Émile Samson indiquait qu’une adaptation sera nécessaire, avec tout ce beau monde. Les champs lexicaux peuvent varier légèrement à la demande des entraîneurs, mais les vétérans défenseurs faciliteront la transition.

De son côté, Antoine Demers a été acquis un peu plus tôt lors du camp d’entraînement des Cataractes de Shawinigan, en retour d’un choix de cinquième ronde de 2019.

Blanchie contre Shawinigan

L’Armada s’est inclinée 5-0 devant les Cataractes de Shawinigan, jeudi dernier. La Flotte a été indisciplinée en cours de rencontre. En contrepartie, les Cataractes ont été incapables de capitaliser sur cinq avantages numériques.

À mi-chemin en période médiane, Mikhail Denisov et Lucas Fitzpatrick ont été substitués par Émile Samson et Antoine Coulombe respectivement. Fitzpatrick a volé un but certain à Antoine Rochon au premier engagement, tout en bloquant 18 lancers en 30 minutes de jeu.

Chez les Mauriciens, Simon Dubois-Tiberghen, Anthony Imbeault et Vincent Senez ont tour à tour déjoué Mikhail Denisov. Imbeault et Senez ont récidivé lors du dernier tiers, contre Émile Samson.

Surtemps

Le défenseur Aleksi Anttalainen rejoindra Joël Teasdale et Alexander Katerinakis au camp des recrues du Canadien de Montréal. Les trois athlètes sont attendus le 5 septembre par le Bleu-Blanc-Rouge.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top