- PUBLICITÉ -
Entête - Sport en bref

Monarques et Patriotes en montagnes russes

Le classement toujours aussi serré

Le classement de la division Nord de la LHJAALL permet à toutes ses équipes de rêver à la tête du classement d’un week-end à l’autre. Une petite série de victoires peut propulser une équipe au sommet tout comme la moindre série de défaites peut aussi précipiter la même équipe dans les bas-fonds.

Les Patriotes au cinquième rang ne sont qu’à neuf points des meneurs jérômiens et à six points des Diables de Mont-Tremblant, détenteurs du deuxième rang. De plus, ils ne tirent de l’arrière que par un seul point sur les Monarques de Mirabel-Blainville et les Stars de Lachute, respectivement aux troisième et quatrième rangs. C’est simple, plus serré que ça, t’étouffes!

Les Monarques de Mirabel ont amassé cinq des six points disponibles le week-end dernier en prenant d’abord la mesure des Alouettes de Saint-Jérôme 7-4, vendredi, et s’inclinant 4-3 en tirs de barrage, dimanche, contre les Gladiateurs des Moulins, dimanche, au complexe Val-d’Espoir. L’entraîneur-chef Jean Charest n’en revenait pas encore quelques jours après le match: «C’est la plus longue fusillade qu’il m’a été donnée de voir. Il aura fallu attendre au quatorzième tireur, oui quatorzième, pour faire un vainqueur. Incroyable, mais vrai!» Charest se dit très satisfait du travail de son équipe au cours des dernières semaines. «Malgré tout ce qui nous est tombé dessus depuis le début de la saison, nous sommes toujours au plus fort de la course. Nous guérissons nos bobos et nos deux prochains matchs seront très importants. Avec deux matchs en mains sur toutes les équipes sauf Saint-Eustache, deux victoires en fin de semaine nous mettraient en bonne position pour la dernière quinzaine de matchs du calendrier régulier», a conclu celui qui se remet d’un œil au beurre noir, gracieuseté d’une rondelle égarée qui a bien failli lui briser le nez.

Les Patriotes en disette offensive

De leur côté, les Patriotes ont eu aussi subi la défaite aux mains des Gladiateurs des Moulins par la marque de 2-1, tous les buts étant marqués en deuxième période. Les statistiques des 21 premiers matchs des Patriotes révèlent une bonne et une mauvaise nouvelle. La mauvaise, ils ont la pire fiche offensive de la ligue avec 77 buts. Par contre, l’excellente nouvelle, c’est que leur défensive n’a accordé que 80 buts, le meilleur dossier de leur division et à égalité avec les meneurs au classement général, le National de Rosemère et les Archers de Saint-Gabriel. Et quand on sait que les meilleures défensives gagnent les championnats, cette dernière statistique ne peut qu’être une douce musique à l’oreille de l’entraîneur-chef Daniel Héroux: «Sachant que nous étions les pires en début de saison en défensive, je suis certainement heureux de ce progrès, mais il va falloir trouver un moyen d’allumer en offensive. C’est bien beau de ne pas donner de buts, mais encore faut-il en compter si on veut gagner des matchs.» Très heureux de l’éthique de travail de sa troupe, Héroux n’en pense pas moins qu’il faut s’en tenir au plan de match en tout temps: «Il ne faut pas tout prendre sur soi quand on tire de l’arrière. C’est en équipe, et seulement en équipe, qu’il faut continuer à travailler», a-t-il conclu.

Les Patriotes sont à Mont-Tremblant et les Monarques sont à Mont-Laurier, ce samedi. Dimanche, les Monarques recevront les Alouettes au complexe Val-d’Espoir, à 17 heures.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top