- PUBLICITÉ -
Entête - Sport en bref

Maxime Haran décroche une sixième place aux Jeux du Canada

Il espérait figurer parmi les huit meilleurs au Canada, il a réussi à atteindre la sixième place. Malgré cet excellent résultat, Maxime Haran revient avec une attitude mitigée par rapport à son aventure aux Jeux du Canada.

«Tout le monde a mal performé», débute-t-il. La raison? Le logement et la nourriture. Exécrables, soutient-il. Dans les deux cas. «Les chambres étaient petites, trop chaudes et mal ventilées. Quant à la nourriture, on nous a servi des pâtes au dîner et au souper durant une semaine», déplore-t-il. Sans compter les retards importants dans l’horaire du vol de départ, gracieuseté de l’ouragan Bill. Bref, une participation aux Jeux du Canada qui, de toute évidence, ne fera pas partie de la liste des bons souvenirs de l’athlète.

Il reste que Maxime a tout de même enregistré un lancer du marteau de 49,76 m, ce qui l’a placé au sixième rang des lanceurs canadiens et premier parmi les Québécois. «C’est décevant parce que mon meilleur lancer à vie est de 55,25 m», soupire-t-il. Finalement pas très loin derrière la médaille d’or des Jeux du Canada 2009, puisque le 25 août dernier, au terme de la finale, la première place a été accordée à Matthew Caseley, un athlète de l’Île-du-Prince-Édouard qui a réussi un lancer de 56,55 m.

Maxime a également terminé 12e lors de la finale du lancer du poids avec un lancer de 11,56 m.

Excellente saison 2009

Qu’à cela ne tienne, Maxime Haran a tout de même connu une excellente saison estivale 2009, lui qui en était à sa première année à titre d’athlète senior. Depuis le 20 mai dernier, grâce à un lancer du marteau de 53,01 m, exécuté à Montréal, Maxime figure désormais dans le top 12 au Canada.

Somme toute, une saison qui a permis au jeune athlète de 20 ans de prouver qu’il avait la trempe d’un grand athlète.

Incidemment, pour connaître la suite de choses en ce qui concerne la carrière sportive de Maxime, il faudra d’abord attendre le diagnostic de son médecin. «J’ai une infection au pied gauche qu’on n’arrive pas à guérir», explique-t-il. De fait, Maxime souffre de quatre blessures au pied gauche, ce qui pourrait bien compromettre son avenir de lanceur du marteau. «De toute façon, ma saison d’été se termine ce week-end et celle d’hiver ne débute pas avant le début du mois de décembre», ajoute-t-il. Ce qui, espérons-le, lui laissera suffisamment de temps pour se remettre sur pied, dans tous les sens du mot!

Optimiste malgré tout, Maxime a tenu, en fin d’entrevue, à saluer et féliciter tous les athlètes eustachois membres de la délégation québécoise lors des Jeux du Canada 2009, lesquels se sont tenus à l’Île-du-Prince-Édouard, en août dernier. Il s’agit nommément de Sasha Pizzagalli (natation), Samuel Ouellet (baseball), Stéphane Colle (athlétisme), Vanessa Cordisco-Legault et Annie Renaud (soccer) et Rosalie Perrier (softball).
Âge: Maxime a eu 20 ans le 20 avril dernier.

Objectif de carrière: réussir son permis de conduire classe I (camions lourds) l’an prochain.

Employeur actuel: Aéroport Pierre-Elliott-Trudeau

Discipline de prédilection: lancer du marteau.

Meilleur lancer à vie au marteau: 55,25 mètres.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top