- PUBLICITÉ -
Les Vikings sont-ils sortis vainqueurs de la série?

(Photo Pierre Latour) - La série Vikings-Patriotes a été un duel de tous les instants.

Les Vikings sont-ils sortis vainqueurs de la série?

La série contre les Patriotes de Châteauguay a pris fin hier

La série éliminatoire de première ronde est à égalité entre les Vikings de Saint-Eustache et les Patriotes de Châteauguay. Après avoir tiré de l’arrière 2 à 0 dans la série, le Rouge et Noir oblige la tenue d’un cinquième et ultime match. Au moment de lire ces lignes, la conclusion de la série sera chose du passé. Cette rencontre décisive a eu lieu, hier, sur la patinoire Florian-Guindon.

L’entraîneur-chef des Vikings, Dave Thériault, convient d’emblée que la série s’avère plus excitante de ce à quoi il s’attendait, lui qui avait prédit que ces joueurs auraient l’avantage de la glace pour cette première ronde.

Pour assujettir les Patriotes à se mesurer à eux devant leurs partisans, les Vikings ont dû remporter deux matchs d’affilée à Châteauguay même. Ainsi, après avoir perdu 4 à 3 les deux premières parties, dont l’une en prolongation, les Vikings n’ont eu d’autre choix que de profiter de toutes les occasions possibles pour tourner le pointage en leur faveur. Ils ont gagné le troisième match 4 à 0, et le quatrième 4 à 3, en temps supplémentaire. C’est Vincent Bernier qui a marqué le but gagnant en deuxième période de prolongation.

Au cours des derniers matchs, Christophe Lalonde, Marc-Olivier Roy, Frédéric Poirier, Philippe Venne ont chacun marqué un but. Matthew Boudreau, Charles Hudon et Christophe Déry ont respectivement inscrit trois points chacun.
«Au premier match, nos unités spéciales n’ont pas fait le travail, indique Thériault. Châteauguay est arrivé avec un aspect physique que nous ne leur connaissions pas. Ils méritaient le premier match.»
À la deuxième joute, les Vikings ont été décevants. Des erreurs défensives, un manque de détermination et des passes imprécises ont avantagé les Patriotes. Les Eustachois sont revenus de l’arrière au troisième vingt, mais Châteauguay a eu plus de chances de marquer en prolongation et celle-ci a tourné en leur avantage.
«Au troisième match, nous avons été bons à la défensive. Nous avons effectué du bon travail», soutient l’entraîneur. Le gardien de but Francis Desrosiers était devant le filet lors des deux revers. Il a laissé sa place à son coéquipier, Gabriel Carignan, qui a finalement obtenu un blanchissage et l’autre victoire. «Nous voulions changer le momentum de la série. Francis a eu une très bonne attitude vis-à-vis de cette décision», assure Dave Thériault.
À la quatrième rencontre, le match s’est avéré difficile comme prévu. Soulignons que le défenseur Vincent Richer, blessé, est revenu au jeu, mais n’est pas à 100 % de sa forme. Le défenseur Patrick Rohar, blessé lors du premier match, devrait être tenu à l’écart du jeu pour une à deux semaines encore. En plus, le défenseur Jonathan Pelletier a été éloigné de la glace en raison d’une punition de 10 minutes à la fin du match.

En vue de la cinquième et dernière rencontre, l’entraîneur tentait de s’assurer que ses joueurs ne tiendraient pas pour acquise la possible victoire. «Nous avons le momentum de la série de notre côté», pense-t-il. Le gardien Gabriel Carignan allait être celui devant le filet.

Pour voir le résultat du match, visitez le [http://www.liguemidgetaaa.ca/index.php].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top