- PUBLICITÉ -
Les Vikings s’inclinent ultimement

(Photo Michel Chartrand) - Le capitaine des Vikings, Antoine Quevillon, a été l’un des joueurs remarquables de son équipe tout au long de la saison.

Les Vikings s’inclinent ultimement

Fin de la saison de hockey 2008-2009

Les Vikings de Saint-Eustache ont mis fin à leur saison de hockey en s’inclinant 3-2 à la cinquième et décisive joute de la série quart de finale les opposant aux Riverains du collège Charles-Lemoyne, vendredi dernier, à Ville Sainte-Catherine.

«La rencontre s’est déroulée à l’image de la série, de façon très serrée. Nous avons dominé la troisième période, malheureusement, nous n’avons pas été capables d’égaler le score», indique Dave Thériault, entraîneur-chef de la formation.

Après les 20 premières minutes, c’était 3-1 pour les Riverains, Mitchell Robillard ayant marqué le premier but du match. En deuxième, le Joséphois Marc-André Kaiser a marqué pour faire 3-2. Aucun but n’a été réalisé en troisième période.
«Les gars ont tout donné, assure Thériault. Après le premier but des Riverains, on aurait dit que les gars espéraient gagner le match 1 à 0. Leur gardien a été solide, leur défense aussi. C’est sûr que c’est décevant. Les Riverains avaient une meilleure équipe que nous. Nous les avons surpris par notre intensité et nous les avons obligés à travailler plus fort.»

La série avait débuté avec une défaite en prolongation de 6-5, suivie d’une victoire de 3-1 et d’une victoire en prolongation de 2-1. Les Vikings ont ensuite perdu 5-2, dont deux buts dans un filet désert, et finalement, 3-2. «C’est décevant, mais ils peuvent être fiers de ce qu’ils ont fait. Le citron n’avait plus de jus. Les gars ont tout donné», répète-t-il.

Il souligne la bonne opposition que son équipe a offerte aux Riverains et l’excellent travail du gardien Philippe Magnan. «Ce sont des performances comme celle-là qu’on n’a pas eues de nos gardiens en cours de saison. La défensive aussi a bien fait», fait-il savoir.

Saison en dents de scie

Dave Thériault estime que ses joueurs n’ont pas eu la saison qu’il aurait aimé qu’ils aient. «Nous avons perdu des joueurs, mais ça fait partie de la réalité du midget AAA», convient-il.

Il mentionne que ses protégés n’ont pas réalisé assez rapidement en saison ce qu’il fallait pour gagner en séries éliminatoires. «Nous avons eu une saison en dents de scie. Après les fêtes, je suis satisfait de leur évolution même si en termes de victoires et de défaites, ça ne se voit pas nécessairement. Les gars ont travaillé plus fort avec une meilleure attitude», fait-il remarquer.

L’entraîneur-chef affirme qu’il s’attendait à une meilleure saison. Il souligne toutefois la fiche du capitaine Antoine Quevillon. Celui-ci a terminé l’année comme étant le meilleur pointeur, buteur et passeur de son équipe avec 24 buts, 31 mentions d’aide et 55 points. De même en séries avec six buts, sept passes et dix points.

Les Jonathan Huberdeau, Matthew Boudreau, Mitchell Robillard ont également bien servi leur formation.

Il a souligné la présence des partisans en séries éliminatoires autour de la patinoire Paul-Sauvé. «Ça aurait été toute une série si nous nous étions pris contre Laval-Bourassa. La foule aurait été intéressante», regrette-t-il.
«Ça augure bien pour l’an prochain même si nous ne savons pas quels joueurs seront de retour», indique-t-il.

Les Vikings subiront une évaluation individuelle dans quelques jours. Ils seront en précamp à la fin du mois d’avril pour ensuite participer au camp de l’école de perfectionnement. Ils seront ensuite en vacances.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top