- PUBLICITÉ -
Les Vikings remportent deux victoires!

(Photo Yves Déry) - Le joueur de centre Marc-Olivier Roy a logé la rondelle au fond du filet deux fois, lors du dernier match local de son équipe en saison régulière.

Les Vikings remportent deux victoires!

À deux matchs des séries éliminatoires

Il ne reste plus que deux rencontres au calendrier régulier avant que les Vikings n’amorcent les séries éliminatoires. Avec les résultats obtenus au cours du week-end, tous les espoirs sont permis.

Devant plus de 500 spectateurs, le dernier match local de la saison régulière des Vikings s’est soldé par un gain de 5 à 1 contre le collège Esther-Blondin.

Marc-Olivier Roy a marqué le premier du match en première période. Après une période plutôt calme au chapitre de punitions, ce volet du match s’est corsé par la suite. Au tiers médian, Mathieu Lemay, Matthew Boudreau et Charles Hudon, en avantage numérique, ont fait de même. «Le gardien du collège Esther-Blondin était fâché par rapport au quatrième but qu’il a donné», raconte Dave Thériault, entraîneur-chef des Eustachois, expliquant la cause initiale de l’agitation qui a suivi.

En troisième, Roy a trouvé le filet pour une deuxième fois dans le match en supériorité numérique. Les Phénix du collège Esther-Blondin se sont sauvés d’un blanchissage à quelques minutes de la fin, déjouant le cerbère eustachois Francis Desrosiers.
«Il y a eu du tumulte, mais côté hockey, ça s’est bien passé, convient-il. On ne méritait pas autant de punitions. Je considère que c’était plus du chamaillage que des batailles», pense-t-il.

Deux joueurs ont été suspendus à la suite de ces échauffourées. Frédéric Poirier et Maxime Simard ont ainsi été tenus à l’écart du match suivant et de la première rencontre des deux qu’ils disputeront à Amos, le week-end qui vient.

Le jour de la Saint-Valentin, les Vikings ont visité le Rousseau-Royal de Laval-Montréal, qui les précédait au classement par six points. Le Rouge et Noir a gagné en prolongation 4 à 3.

La formation de Laval-Montréal a pris l’avance par deux points, dont l’un réalisé en supériorité d’un joueur, en première période. Matthew Boudreau a inscrit le premier des siens en avantage numérique, dans l’engagement suivant. L’adversaire a répliqué en avantage numérique également, défiant Francis Desrosiers devant le filet.

En troisième période, Boudreau a marqué en supériorité numérique, ainsi que Mathieu Lemay, ce dernier point, obligeant la tenue d’une période supplémentaire. Boudreau a marqué le but gagnant après 26 secondes de jeu en avantage numérique.
«C’était un beau match. Nous perdions 3 à 1 et nous sommes revenus. Laval-Montréal a une meilleure attaque et est dangereux en avantage numérique. C’était leur dernière chance ou presque, pour eux, de rejoindre Amos au classement», indique-t-il.

Avec cette victoire, les Vikings ont grimpé de deux rangs au classement général, occupant maintenant la sixième position.
«Nous avons joué contre une bonne équipe. Nous jouerons contre Amos ce week-end, qui est au premier rang de notre division. C’est une bonne préparation en vue des séries éliminatoires», croit Thériault.

Séries éliminatoires

Les Eustachois amorceront les séries éliminatoires le mercredi 24 février à Saint-Eustache. À ce moment-ci, leurs possibles adversaires sont Châteauguay, Gatineau, Magog ou Jonquière. Compte tenu de leur montée au classement, Dave Thériault estime que ses joueurs auront l’avantage de la glace au moins pour la première ronde des séries.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top