- PUBLICITÉ -
Les Vikings amorcent leur saison avec deux défaites à la maison

Après avoir évolué une saison pour les Gaulois du collège Antoine-Girouard de Saint-Hyacinthe l’an dernier, le Joséphois Francis Desrosiers est de retour dans son patelin.

Les Vikings amorcent leur saison avec deux défaites à la maison

On aurait voulu un début de saison canon, mais les Vikings doivent bien se l’avouer: ils sont jeunes. Ils auront besoin de temps pour s’adapter au calibre de jeu de la Ligue de développement du hockey midget AAA du Québec.

C’est d’ailleurs le manque d’expérience qui a fait mal aux Vikings lors de leur premier match de la saison, le 11 septembre dernier, vis-à-vis la nouvelle équipe du Rousseau Royal de Laval-Montréal.

Au sein de la formation eustachoise, deux hockeyeurs ont seulement 14 ans. Il s’agit du défenseur Justin Vanier-Guénette et de l’ailier gauche du secteur Saint-Augustin de Mirabel, Philippe Venne. Sept autres joueurs sont âgés de 15 ans. Après avoir pris les devants 4 à 0 en première période, les Vikings ont baissé pavillon 5 contre 4, avec le but gagnant réalisé à 58 secondes de la fin du match. Marc Sanderson, Christophe Déry, Alexandre Grand’maison et Charles Hudon ont marqué les buts des leurs.

Devant les buts, le Joséphois Francis Desrosiers, qui évoluait pour les Gaulois du collège Antoine-Girouard de Saint-Hyacinthe l’an dernier, a stoppé 28 tirs alors que 37 ont été dirigés vers son adversaire.

Selon l’entraîneur-chef Dave Thériault, c’est le manque d’expérience qui a permis à l’adversaire de remporter le match. «Nous les avons laissés revenir. Il y a eu plusieurs revirements. Ç’a permis de remettre l’équipe adverse dans le match», raconte-t-il.

Il admet que de jouer dans cette ligue va demander une adaptation à plusieurs de ses joueurs. «Il faudra être patient, convient Thériault. L’objectif est d’être prêts pour le Challenge de décembre. Le gagnant aura un laissez-passer pour la première ronde, alors c’est intéressant.»

Les Vikings de Saint-Eustache ont subi un deuxième revers en autant de matchs, le 13 septembre, alors qu’ils recevaient le collège Antoine-Girouard. Ils ont perdu 7 à 4. Tirant de l’arrière 3 à 0 avec moins de deux minutes à faire en deuxième période, Vincent Bernier a marqué un premier but, mais son équipe n’aura jamais pu combler l’écart, les Gaulois revenant toujours avec un autre point. Après le deuxième vingt, la marque était de 4 à 1.

Lors de la dernière période, Charles Hudon, Marc Sanderson et Christophe Lalonde ont tous trois marqué un but, mais leurs adversaires en ont fait tout autant, établissant la marque finale à 7-4.
«Nous avons bien joué défensivement à la première période. Le collège Antoine-Girouard est composé de plusieurs vétérans offensifs», fait-il remarquer. Une pénalité de 10 minutes pour avoir eu contact avec le public, a également eu pour effet de briser le rythme des Vikings, estime-t-il.

Dave Thériault décrit ses joueurs talentueux, mais moins imposants que par les années passées. C’est à la défensive qu’il y aura beaucoup de travail à faire, admet-il. Le gardien de but Francis Desrosiers est du même avis, ayant été devant les filets ces deux premiers matchs. «Il faut que je fasse le travail de la défensive. Ç’a été difficile. Je ne suis pas habitué de faire face à des situations comme ça. Nous avons une équipe jeune, affirme-t-il. Je suis content de jouer ici et je vais tout faire pour faire gagner mon équipe.»

Il a fait face à 45 tirs contre les Gaulois tandis que le cerbère de ces derniers en a arrêté 31.

Le prochain match local se tiendra sur la patinoire Paul-Tardif, le dimanche 20 septembre, à 13 h 30, contre le Blizzard du Séminaire Saint-François.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top