- PUBLICITÉ -
Les Phillies remportent le premier match de leur histoire

Photo Yves Déry - Avec Francis Lemaire, le receveur Xavier Trépanier se retrouve comme joueur-entraîneur, à la tête de la toute première édition des Phillies de Sainte-Marthe-sur-le-Lac.

Les Phillies remportent le premier match de leur histoire

Baseball senior à Sainte-Marthe-sur-le-Lac

L’attente en aura valu la peine. En effet, après plusieurs années de discussions, place finalement à un club de baseball senior dans la MRC de Deux-Montagnes, qui porte le nom des Phillies de Sainte-Marthe-sur-le-Lac. Cette équipe a remporté son premier match par la marque de 6-3.

Cette formation qui évolue dans la Ligue Ron Piché, disputait donc la première partie de son histoire, dimanche dernier. Il va sa sans dire que ce moment restera gravé pendant très longtemps dans la tête et dans le cœur des dirigeants Denis Lemaire et Daniel Roby, qui après avoir contribué à la naissance du junior AA des Patriotes de Saint-Eustache, n’ont pas tardé à exprimer le souhait de fonder un jour, une équipe senior. Ce vœu a pris de l’ampleur lorsque les premiers porte-couleurs des Patriotes ont terminé leur stage junior. À l’époque, pour poursuivre le baseball, le contexte ne se prêtait pas à ce qu’ils puissent se retrouver nombreux au sein d’une même équipe.

Situation corrigée

Avec l’envol des Phillies, les meilleurs joueurs de 22 ans, qui termineront leur stage junior auront donc la possibilité de continuer à évoluer ensemble. C’est d’ailleurs un des lanceurs dominants avec les Patriotes, l’an dernier, Nicholas Grenier, qui était d’office au monticule le 9 mai dernier, face aux Rays de Montréal-Nord. En grande forme, Grenier n’a d’ailleurs alloué que son premier coup sûr en 4e manche. Il a cependant étouffé rapidement la menace en enregistrant notamment deux retraits sur trois prises. Lorsqu’il a quitté, après six manches de jeu, les Rays n’avaient pas été en mesure d’inscrire un seul point à ses dépens. Pendant ce temps, ses coéquipiers en attaque lui avaient procuré le coussin nécessaire pour qu’il puisse officier avec une marge de manœuvre confortable. Pour un, Jean-Sébastien Paquin, un autre ancien joueur des Patriotes, n’a pas tardé à faire sentir sa présence chez les Phillies avec 2 coups sûrs. De son côté, en tant que joueur entraîneur, Francis Lemaire a montré le bon exemple en y allant d’un point produit. Le match a finalement pris fin avec une marque de 6-3 en faveur des Phillies. En effet, à leur dernier tour au bâton, les Rays ont réussi à marquer 3 points face au joueur de réserve, Pierre-Luc Bédard.

Un calendrier de 27 parties

Pour cette première année d’existence, des 27 rencontres prévues à la saison régulière, les Phillies en disputeront 14 au parc municipal de Sainte-Marthe-sur-le-Lac. Ces parties auront lieu majoritairement les dimanches en après-midi et quelques vendredis soirs. Avec un terrain qui a été rafraîchi en profondeur, les Phillies jouissent d’un emplacement de qualité. Des détails mineurs au niveau d’un filet qui serait souhaitable au-dessus de l’arrêt-balles et de pouvoir trouver une solution pour les rectangles des frappeurs en raison d’un sol glaiseux, seraient certes des plus appréciés pour rendre le site à un niveau supérieur. D’un point de vue de spectateur, l’absence d’un tableau de pointage avec micro et haut-parleurs comporte certains irritants, il faut l’admettre.

Pour en revenir au club sur le terrain, selon le directeur-gérant Denis Lemaire, les Phillies devraient batailler avec les meilleures équipes en raison de leur solidité dans toutes les facettes du jeu.

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top