- PUBLICITÉ -
Les Patriotes entrent par la grande porte en séries éliminatoires

(Photo Pierre Latour) - Rendue au niveau junior, toute équipe sportive qui aspire aux grands honneurs doit miser sur des vétérans qui exercent un impact indéniable sur le terrain comme à l’extérieur. Nicolas Grenier est l’un de ceux-là avec les Patriotes de Saint-Eustache.

Les Patriotes entrent par la grande porte en séries éliminatoires

Il y a de cela quelques semaines, le président du club de baseball junior AA des Patriotes de Saint-Eustache, Daniel Roby, avait exprimé des attentes pour les joueurs d’ici la conclusion de la saison régulière. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les porte-couleurs eustachois ont livré la marchandise attendue.

Continuant de fonctionner à plein régime, et ce, autant du côté de l’attaque qu’au niveau des lanceurs, ils ont su éviter une période léthargique. En fait, leur seul véritable faux-pas est survenu lundi dernier, à l’occasion de leur dernier match du calendrier régulier.

Recevant la visite des Guerriers de Granby, ils ont été défaits 3-2. Habitués à effectuer des remontées victorieuses, cette fois-ci, cela n’a pas fonctionné pour les hommes de François Cardinal. Le fait saillant de la rencontre s’est produit en fin de sixième. En déficit par deux, les Patriotes, avec les buts remplis et un seul retrait, n’ont marqué qu’un point. Juste avant que Nicolas Grenier ne soit retiré en tentant de voler le marbre, Kevin Delisle n’avait pas été en mesure d’exécuter un amorti-suicide entre les lignes blanches.

Dans cette défaite, soulignons la performance de Carl Pilon. Utilisé en relève, en cinq manches, il a blanchi ses rivaux tout en liquidant 10 frappeurs sur trois prises. Sous une température chaude et humide, sa rapide s’est avérée particulièrement explosive.

Une nouvelle marque établie

En bouclant la saison régulière avec une fiche de 26 gains contre 6 échecs, les Patriotes éclipsent donc une nouvelle marque d’équipe au chapitre des victoires : l’ancien record se chiffrait à 21. Avec un pourcentage victorieux de ,813, sans surprise, les Eustachois décrochent le championnat de la section nord-ouest. Pour la première ronde éliminatoire, ils se voient donc conférer un laissez-passer. En seconde ronde, lors de deux parties qu’ils joueront à domicile (la première étant prévue pour le 29 ou 31 août), cela leur servira afin de se classer du mieux possible pour la ronde quart de finales.

Quand on consulte de plus près les statistiques des Patriotes, on comprend pourquoi ce club a été si dominant. Au niveau offensif, la moyenne collective s’est révélée de ,314 alors que pas moins de six joueurs réguliers ont frappé pour plus de ,300. Le plus prolifique s’est avéré Alexandre Tardif avec une moyenne de ,362 et un total de 29 points produits.

Du côté des lanceurs, la moyenne collective de points mérités a été de 1,24. De plus, pas moins trois artilleurs sont demeurés invaincus. Il s’agit de Pierre-Luc Bédard (7-0) et de Nicolas Grenier et Bruno-Pierre Marcil (4-0 chacun).

Appelé à commenter ces retentissants succès à bien des points de vue, l’entraîneur-chef des Patriotes, François Cardinal, avait ceci à raconter. «Avant que la saison ne débute, je savais que j’avais une excellente équipe sous la main et que j’avais énormément de talent et de profondeur au monticule. Au niveau de l’attaque, j’avoue que j’ai été un peu surpris de voir tous les joueurs contribuer de façon aussi significative.»

L’instructeur Cardinal souhaite maintenant que ses protégés soient capables de transposer les succès obtenus durant le calendrier régulier en séries.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top