- PUBLICITÉ -
Les Patriotes accèdent à la ronde quart de finales

(Photo Pierre Latour) - Malgré leurs succès éclatants en saison régulière, les joueurs des Patriotes de Saint-Eustache doivent maintenant oublier tout cela pour se concentrer en vue la ronde quart de finales. Ils ne devront surtout pas avoir peur de salir leur uniforme, afin de s’imposer.

Les Patriotes accèdent à la ronde quart de finales

Sans problème

Dans le but de prolonger la saison de toutes les équipes, la Ligue de baseball junior AA de la Rive-Sud Montréal a trouvé une façon bien spéciale pour déterminer les huit formations qui passeront à la ronde quart de finales.

Avec 15 clubs et trois sections, dans un premier temps, les dirigeants du circuit ont accordé un laissez-passer aux trois équipes championnes de leur section respective. Faisant partie de celles-là, la formation des Patriotes de Saint-Eustache a donc du attendre que six clubs triomphent d’une série 3 de 5.

Par la suite, avec neuf équipes en lice, à l’intérieur de chaque section, chaque club a disputé deux matches à la ronde, le tout, dans le but d’éliminer une seule formation. Inactifs depuis au moins dix jours, les Patriotes n’ont pas tardé à officialiser leur place en ronde quart de finales. Recevant la visite des Voltigeurs de Saint-Thérèse mardi soir dernier, ils devaient signer un gain par la marque de 10-0. Pourtant, les Eustachois n’ont récolté que quatre coups sûrs en six manches de jeu. Cependant, les lanceurs adverses ont été tellement généreux avec eux, en leur donnant pas moins de 11 passes gratuites, qu’ils en ont su en profiter.

Puis, au monticule pour les vainqueurs, Bruno-Pierre Marcil a imposé sa loi en n’allouant que trois coups sûrs et deux buts sur balles. Il a aussi enregistré neuf retraits au bâton.

Une partie sans importance

Le lendemain soir, au parc Clair-Matin, les Patriotes accueillaient cette fois-ci, les Associés de Laval. Pour les protégés locaux, ce duel se révélait sans signification ce qui était loin d’être le cas de leurs rivaux. Dans un match qui a su tenir les spectateurs en haleine jusqu’à la fin, les Lavallois ont eu le dernier mot en l’emportant 8-7. Avec les buts remplis, le releveur des Associés, Steve Continelli a stoppé la remontée des Patriotes. Envoyé dans la mêlée avec un seul retrait à effectuer, il a signé le retrait le plus important de la soirée, en passant dans la mitaine l’excellent Alexandre Tardif.

Une confrontation contre Ville-Marie ou Drummondville à prévoir
À moins d’un revirement très inattendu, en quart de finales, les Patriotes croiseront le fer avec les A’s de Ville-Marie ou les Olympiques de Drummondville. L’entraîneur-chef du club eustachois, François Cardinal, ne semble pas avoir de préférence. «Avec la qualité et la profondeur de nos lanceurs de même que l’attaque capable de répondre à l’appel, peu importe nos adversaires en quart de finales, à moins que nous nous battions nous-mêmes, je suis très confiant que nous accédions à la ronde suivante.»

Selon le scénario envisageable, les Patriotes devraient entreprendre leur prochaine série (3 de 5), dès lundi soir, et ce, à domicile.

Chose certaine, François Cardinal a vivement apprécié que ses joueurs s’enlèvent de la pression en disposant des Térésiens. Contre les Associés, il a donc pu donner des manches de travail aux artilleurs Sébastien Danis, Carl Pilon et Pierre-Luc Bédard. Les membres du personnel de lanceurs des Patriotes devraient être donc mieux armés pour chercher à s’imposer sur le chemin des séries éliminatoires, qu’ils souhaitent poursuivre le plus tardivement possible.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top