- PUBLICITÉ -
Les clubs des Seigneurs éliminés rapidement.

Photo Yves Déry - Lors des Championnats provinciaux, Patrice Perron a été le meilleur marqueur des Seigneurs avec 7 points.

Les clubs des Seigneurs éliminés rapidement.

Championnats provinciaux de hockey

La crème des meilleures équipes de hockey au Québec était réunie dans la région de la Mauricie du 6 au 10 avril derniers, à l’occasion des Championnats provinciaux. Au niveau des Seigneurs des Mille-Îles, cette organisation comptait sur cinq clubs pour assurer leur représentation.

De toutes les formations présentes, ce sont les équipes bantam qui ont été écartées de la course aux grands honneurs le plus tardivement. Pourtant, dans le cas du club des Mille-Îles, cela avait très bien débuté alors avec des gains de 6-1 sur les Avalanches de Yamaska-Missisquoi et 2-1 (supplémentaire) contre les représentants du Richelieu (Dynamiques). Cependant, à leur troisième match qu’ils n’avaient plus le luxe de perdre, les protégés de Jason Mitchell se sont heurtés à des adversaires de taille, en l’occurrence les athlètes hôtes (Estacades), qui l’ont finalement emporté par blanchissage, 3-0. Les Estacades sont même parvenus à neutraliser les ardeurs offensives de l’excellent attaquant des Mille-Îles, Jonathan Desbiens, auteur de 2 buts et 4 passes lors des deux premiers matchs.

En ce qui concerne les hockeyeurs des Seigneurs des Mille-Îles, ils ont disputé quatre rencontres au total. En lever de rideau, après une brillante victoire de 4-3 contre les Estacades, ils se sont inclinés 2-1 contre les Avalanches. La partie suivante, ils ont cependant rebondi dans un gain de 5-2 sur l’Express du Suroît. Malheureusement pour eux, au tour suivant, l’attaque est tombée en panne alors que les Dynamiques (représentants du Richelieu) se sont imposés par la marque de 4-0.

Pour les Seigneurs, sur le plan individuel, les Patrice Perron, 0 filet 7 aides, Jean-Pascal Nardone, 5 buts, et Nicolas De Granpré, 1 but et 3 passes, se sont le plus signalés.

Les clubs midget ont bataillé ferme

Malgré leur élimination rapide, ce n’est pas parce que les équipes midget des Seigneurs n’ont pas travaillé fort pour espérer connaître un meilleur sort. Pour ce qui est des joueurs du midget AA pour débuter, ils ont perdu leurs deux derniers duels de la compétition en fusillade, soit contre les Éclaireurs du Richelieu, puis contre les Apollos de Val-d’Or. C’est dommage, car durant ces trois rencontres, la production offensive avait été diversifiée alors que les Frédéric Miron, Alex Kasier, Pascal Walker et William Flood, pour ne nommer que ceux-là, avaient tous amassé au moins 3 points chacun.

Du côté du midget espoir, les athlètes sous la férule de Jean-Philippe Bélair avaient attaqué les hostilités en force en triomphant coup sur coup des Dynamos de la Côte-Nord (3-2) et des Estacades de la Mauricie (3-1). Cependant, leur manque de punch offensif qui a fait des siennes pendant toute la récente saison est revenu les hanter à leur troisième match, alors qu’ils ont perdu face aux Patriotes du Lac Saint-Louis, par la marque de 5-2.

À noter que le répit de hockey ne sera pas très long pour bon nombre des hockeyeurs des Seigneurs. En effet, des camps d’évaluation auront lieu dans le peewee et le bantam du 18 au 21 avril, sans oublier le hockey AAA qui vient s’alimenter de nombreux joueurs AA, et ce, au plus tard jusqu’au début du mois de juillet.

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top