- PUBLICITÉ -
Les Centurions juvénile à la conquête du Bol d’Or 2008

L’équipe des Centurions juvénile a remporté la bannière de l’équipe championne de la Ligue scolaire du Lac-Saint-Louis en plus de la bannière de la formation avec la meilleure éthique sportive.

Les Centurions juvénile à la conquête du Bol d’Or 2008

Football scolaire

Avant de se présenter au match du Bol d’Or à Trois-Rivières, la formation des Centurions juvénile devait remporter la finale de la Ligue scolaire de football du Lac-Saint-Louis, ce qu’elle a fait en disposant des Aigles d'or de la polyvalente Dalbé-Viau par la marque de 48-21.

«Même si nous avions remporté notre première confrontation contre Dalbé-Viau par la marque de 33-10, ce ne fut pas un match facile. À notre grande surprise, nous avons pu entamer notre match de finale contre eux en inscrivant un touché dès notre première série de jeux», a commenté Éric Leblanc, entraîneur en chef des Centurions.

Le quart-arrière Jean Jr Sylvain a effectivement marqué un majeur dans la cinquième minute de jeu sur une course de 11 verges. Dès la première série de jeux des adversaires, le Centurion Sébastien Morin a intercepté le ballon pour le ramener jusqu’à ligne de 35 verges de Dalbé-Viau. Une minute après le premier touché, les Centurions prenaient les devants par le pointage de 14-0 quand Sébastien Tremblay-Lucier a capté une passe de 12 verges.

Au deuxième quart, Dalbé-Viau n’a pas cessé de travailler et a évité de faire d’autres erreurs. Il a entre autres traversé le terrain sur une distance de 61 verges pour marquer un premier touché. Les Aigles ont continué à mettre de la pression et en combinaison avec quelques pénalités coûteuses, les Centurions ont dû mettre le genou au sol dans leur zone de but pour ainsi accorder un touché de sûreté de deux points.
«La marque était de 14-9 et j’ai expliqué à mes gars l’importance d’un bon botté et d’un plaqué profondément en zone adverse. Les douze Centurions ont dévalé le terrain à vive allure. Nicolas Narbonne-Bourque a réussi un solide plaqué qui a fait perdre le ballon au joueur adverse, et nous l’avons récupéré à leur ligne de 38 verges. C’est le jeu clé qui a changé l’allure du match», a affirmé Éric Leblanc.

Ce jeu a mené au touché par la passe à Érick Laframboise. Deux minutes plus tard, Nicolas Raymond a couru avec le ballon sur une distance de 66 verges pour porter la marque à 27-9. C’était le pointage à la mi-temps.

De retour au troisième quart, les Centurions ont accentué leur avance à 34-9 quand Yannick Alarie-Trudel a franchi la zone des buts grâce à une portée de 38 verges.

Ce fut le seul touché inscrit par Yannick qui avait plein d’Aigles d’or sur le dos.
«Nos sept touchés ont été marqués par sept joueurs différents. Nous avons prouvé que notre attaque n’est pas juste l’histoire d’un seul homme», a expliqué Éric Leblanc.

Les deux autres touchés des Centurions ont été l’œuvre de Samuel Paulo et Alexandre Audette. Samuel a intercepté un ballon et l’a retourné dans la zone payante sur une distance de 70 verges, tandis qu’Alexandre a marqué sur une course au sol de 23 verges.
À l’attaque, Nicolas Raymond a terminé le match avec une fiche de huit portées et de 130 verges de gain. Kevince Dussault a réalisé neuf plaqués solos et neuf autres assistés.

Après ce match, les Centurions ont répété leur exploit de 2005 alors qu’ils ont remporté, vendredi dernier, le Bol d’Or, attribué à la meilleure équipe juvénile AA au Québec. Les opposants étaient les Oursons de l’école Marcel-Landry de la région du Richelieu. Nous y reviendrons plus en détails dans une prochaine édition.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top