- PUBLICITÉ -
L’équipe est sacrée championne

Voici votre équipe de la semaine: l'équipe de soccer masculine en sport-études de l'école secondaire Saint-Gabriel, de Sainte-Thérèse.

L’équipe est sacrée championne

Soccer masculin à l’école Saint-Gabriel

L’équipe de soccer masculine de l’école secondaire Saint-Gabriel, de Sainte-Thérèse, a remporté les honneurs de la Ligue excellence sport-études, devenant championne de la campagne 2017-2018, et ce, dans sa catégorie d’âge. Le tout s’est terminé lors d’une grande finale très serrée, mais remportée en tirs au but face à la formation représentant la région de Concordia.

C’est donc dire que les Laurentiens terminent une saison sans tache ni défaite. En effet, Armando Melo, directeur technique régional de Soccer Laurentides, ne cachait pas sa fierté de voir ses ouailles prendre possession de la banderole et du trophée des champions, tant convoités.

«Au niveau de la ligue, il y a deux divisions provinciales, soit l’Est et l’Ouest. Saint-Gabriel jouait dans la deuxième, au masculin. Cette année, ils ont eu une saison exceptionnelle avec six victoires et une partie nulle» , explique-t-il, au téléphone. Du même souffle, il discutait de l’aventure des étudiants et athlètes en séries éliminatoires.

«En demi-finale, nous avons joué contre Québec, gagnant 5-0. Il s’agissait d’une partie vraiment à sens unique. Nous avons ensuite rencontré Concordia en grande finale, à Laval, dans les locaux de la Fédération de soccer du Québec. Le match a été dominé par l’école Saint-Gabriel sans pour autant avoir compté de but. Le cadran affichait des zéros à la fin. D’ailleurs, notre gardien de but a dû se signaler pour garder l’équipe dans le match, étant à court d’un homme lors de la deuxième demie. Au final, c’est lui qui a inscrit le filet gagnant lors des tirs de barrage!»

Il spécifiait qu’au soccer et dans la présente ligue, un gardien de but peut participer en tirs au but, au choix de l’entraineur et au contraire du hockey, par exemple.

«On s’est rendu au 8e tireur et c’est Dominic Lessard qui a compté! Rendu à cette phase, il était un choix logique» , lance le directeur technique régional.

L’exemple se retrouve derrière le banc

M. Melo expliquait que le concept d’entraineur ne s’applique pas vraiment à ses équipes en sport-études. On parle plutôt d’experts en la matière qui encadrent et qui partagent connaissances et bonnes valeurs utiles pour le futur de ces jeunes. Il s’agit ici d’éducateurs qui «ramènent toujours la notion d’apprentissage à l’avant-plan.»

«Cette équipe est composée de finissants en secondaire 5, puis complétée avec les meilleurs de secondaire 4. Souvent, dans ce groupe, ce sont des enfants qui sont dans des programmes régionaux depuis l’âge de 11 ans. C’est beau de les voir terminer leur passage avec une victoire et une bannière. Ça finit sur une note positive et on ajoute une ligne intéressante dans leur feuille de route pour le futur au collégial» , vante-t-il, ajoutant sur l’éthique de travail exemplaire de ces athlètes et de leur éducateur, Frederico Angeles, considéré comme étant un rassembleur et un passionné.

«Il est avec nous depuis 10 ans, étant un éducateur qui va donner la chance au joueur, tant que tu y mets des efforts pour prouver ce que tu es capable de faire!»

Votre équipe de la semaine

Vous êtes entraineur, gérant, partisan, bénévole ou parent d’un jeune faisant partie d’une équipe sportive de la région, qui se démarque? Vous pouvez me contacter sans problème par courriel au nparent@groupejcl.ca, ou au 450 472-3440, poste 261. À noter que je suis disponible du jeudi au lundi pour discuter de votre «Équipe de la semaine» et que cette chronique sportive paraitra chaque samedi dans votre hebdomadaire.

Sur ce, bonne semaine, athlètes d’ici!

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top