- PUBLICITÉ -
Le CASE remporte la bannière pour la meilleure progression

En compétition au Championnat régional de la Mauricie-Laurentides-Lanaudière, les 16 nageurs du CASE ont remporté la bannière pour le titre de Meilleure progression en 2008-2009.

Le CASE remporte la bannière pour la meilleure progression

Au Championnat régional de la Mauricie-Laurentides-Lanaudière

La relève du Club aquatique Saint-Eustache (CASE) se porte bien. En compétition, les 9 et 10 mai, au Championnat régional de la Mauricie-Laurentides-Lanaudière, tenu à Saint-Jérôme, les 16 nageurs ont remporté la bannière pour le titre de Meilleure progression en 2008-2009.

«Je me réjouis de voir que la relève du club est assurée pour quelques années. Il faut cependant aller chercher plus de jeunes recrues masculines, car comme on a pu le constater au championnat par équipe, c’est notre principale faiblesse», a souligné Sébastien Poulin, entraîneur-chef du CASE, au lendemain de la compétition. Notons que les nageurs avaient également remporté cette bannière la saison dernière.

L’objectif pour chaque athlète était l’obtention de standards provinciaux Développement et standards P1, un niveau plus élevé. À sa toute première compétition, Megan Traversy-Drolet a décroché son premier temps provincial Développement au 100 m quatre nages en 1:42,45. Stéphanie Vigeant et Sacha Coupal St-Michel ont également atteint cet objectif. Jade McInnes a failli obtenir le standard P1 13-14 ans tandis que Jenny Privé s’en est rapprochée. À l’épreuve à relais 4 x 50 m libre, l’équipe formée de Jade McInnes, Marie-Pier Émond, Ève Turpin et Jenny Privé ont pris le deuxième rang en 2:31,24.

Plusieurs nageurs ont réussi leur temps provincial développement lors de l’épreuve du 200 m style libre. Laurence Ghio a réalisé l’épreuve en 3:15,46, ce qui est assez exceptionnel à son âge, fait savoir l’entraîneur adjoint, Patrick Chevalley. «Elle n’est qu’à quelques secondes de son standard P1 11-12 ans et n’a que 8 ans», spécifie-t-il.

Jade McInnes a, quant à elle, obtenu son second standard P1 à la suite d’un temps de 3:05,91. Au 50 m libre, Jenny Privé a réalisé un meilleur temps personnel avec 33,76.

La dernière épreuve de la compétition était le relais 4 x 50 m libre où l’équipe composée de Jade McInnes, Ève Turpin, Erika Giho et Jenny Privé a remporté la première place en 2:39,22. «Jade McInnes a réalisé un meilleur temps au 50 m dos en amorçant le relais», souligne Chevalley. La deuxième équipe de relais du CASE (Megan Traversy-Drolet, Laurie Potvin, Stéphanie Vigeant et Marie-Pier Émond) a pris le septième rang.

Jade McInnes a remporté au total sept médailles, dont trois d’or, deux d’argent et deux de bronze.

Parmi les autres athlètes du CASE, Erika Giho a gagné l’or au relais quatre nages et l’argent au 200 m libre; Ève Turpin est revenue avec une médaille d’or et deux d’argent autour du cou; Joanny Fortin a remporté le bronze au 100 m quatre nages et Marie-Pier Émond est repartie avec l’argent au relais style libre.

Quelques athlètes ont été honorés de façon personnelle. Ayant remporté deux médailles d’or, deux d’argent et trois de bronze, la nageuse Jenny Privé a été nommée Athlète par excellence dans sa catégorie d’âge. «C’est une belle façon de conclure une saison difficile pour le CASE. Nous avons dû faire face à une baisse de 50 % de nos heures d’entraînement en piscine afin de nous adapter à nos conditions d’entraînement. Malgré ces chambardements, nous avons réussi à bien faire progresser les jeunes. Nous devrions amorcer la saison 2009-2010 dans notre nouveau bassin d’entraînement, prêts à ramener une nouvelle bannière», fait savoir Sébastien Poulin.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top