- PUBLICITÉ -
Le CASE amorce sa saison

L’entraîneur-chef du CASE, Sébastien Poulin, pose en compagnie de son équipe d’entraîneurs adjoints et d’autres membres de son personnel.

Le CASE amorce sa saison

Natation

Le Club aquatique Saint-Eustache (CASE) amorce sa nouvelle saison avec le sourire et la nouvelle piscine du Complexe aquatique Saint-Eustache est ouverte ainsi que l’ensemble des installations.

L’entraîneur-chef du CASE, Sébastien Poulin, estime que le Complexe attirera de nouveaux adeptes de natation et que ça se répercutera sur les inscriptions du CASE. «L’an dernier, nous avons descendu à la section 4 au Championnat par équipe, rappelle-t-il. Ça faisait longtemps que le CASE n’était pas à ce niveau. Ç’a été la déception de l’année, même si c’était prévisible compte tenu de la quantité de nageurs que nous avions.»

Il remarque que l’ouverture de la nouvelle piscine attire de nouveaux nageurs et d’anciens du CASE. Le CASE sait déjà qu’un nageur de Saint-Jérôme, de niveau provincial 2, sera des leurs. Il s’agit d’Olivier Chalut.

L’objectif est donc de revenir en section 3, ce qui ne devrait pas être un problème surtout si l’on est capable d’aller chercher de nouveaux nageurs masculins, mentionne Sébastien Poulin. «On devrait avoir cinq gars, peut-être le double, au sein de notre équipe», indique-t-il.

Les nageurs du CASE partiront avec une longueur d’avance cette saison puisqu’ils savent à quoi s’en tenir avec le style de gestion et d’enseignement de Sébastien Poulin, lui qui entame sa deuxième année à la tête du CASE. «Je m’attends donc à repartir là où l’on a laissé l’entraînement au printemps. À la première compétition qui se tiendra à la fin novembre ou au début de décembre, je m’attends à une nette amélioration surtout que l’on s’entraîne dans un bassin de 25 m cette année», affirme-t-il.

Les installations du nouveau Complexe permettront d’ajouter un volet d’entraînement musculaire. «En compétition, nous voyions une déficience par rapport à la musculation. Ça avait un impact direct sur les performances», reconnaît-il.

L’entraîneur souhaite offrir plus d’opportunités à ces nageurs pour participer à des compétitions à l’échelle nationale. Trois nageurs du CASE possèdent déjà des standards nationaux seniors. Il s’agit de Marie-Lou Lapointe, Léa Sigouin-Derion et Laurie-Anne Duquette. «Je prévois qu’une quatrième et peut-être même une cinquième nageuse se joignent à elles. On pourrait ainsi participer à une épreuve au relais», mentionne Poulin.

Il a également la ferme intention que le CASE soit représenté de façon considérable aux Jeux du Québec 2010.

Le président du CASE, Marc Pizzagalli, admet que cette première année à s’entraîner au Complexe aquatique sera une année d’adaptation en ce qui a trait à la logistique. «Peut-être que l’on ne constatera pas d’augmentation des inscriptions dès cette année. On compte recruter des nageurs chez les participants aux cours de natation de la Croix-Rouge», mentionne le président.

Il annonce également que le CASE sera l’hôte d’une première compétition provinciale, du 16 au 18 avril prochain. L’Invitation P1 P2 sera la plus importante compétition jamais organisée par le CASE. Quelque 350 nageurs du Québec seront du rendez-vous.

Par ailleurs, le Club aquatique a engagé un nouvel entraîneur adjoint en la personne d’Yan Gratton.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top