- PUBLICITÉ -

Le baseball mineur eustachois récompense ses bénévoles

À Saint-Eustache

Pour la première fois, le party des bénévoles de l’Association du baseball mineur de Saint-Eustache (ABMSE) s’est tenu le 19 octobre dernier, à la Maison des citoyens.
Pour les dirigeants de cette organisation, c’est la moindre chose d’offrir le repas à des bénévoles qui, pendant plusieurs mois, ont donné beaucoup de temps pour permettre à des enfants de s’épanouir via la pratique sportive.

Le conseiller responsable du sport et du plein air en sol eustachois, Marc Lamarre, malgré un horaire chargé, est venu faire son tour et n’a pas raté l’occasion d’adresser publiquement des félicitations bien senties à tous les convives présents. S’il a rappelé que les autorités municipales s’efforcent d’appuyer la jeunesse eustachoise avec beaucoup de mesures avantageuses, il reconnaît cependant que sans l’apport des bénévoles, les retombées positives seraient loin d’être aussi concluantes.

«Quand je rencontre des gens de l’extérieur, plusieurs m’interpellent pour me demander les ingrédients qui font que Saint-Eustache jouit d’une telle réputation au niveau de l’appréciation des activités pour les jeunes en rapport avec les coûts exigés. Je leur réponds que les élus municipaux ne font que répondre à la majorité des électeurs, ces derniers qui sont encore nombreux à s’impliquer au niveau du bénévolat», ajoute le conseiller.

Invité lui aussi à s’adresser à la foule, le président de l’ABMSE, Denis Truchon, ne s’est pas gêné pour vanter la qualité des entraîneurs et gérants. Pour lui, ce n’est pas le fruit du hasard si pour une 2e année d’affilée, 7 équipes ont obtenu leur laissez-passer pour les championnats provinciaux. Par l’entremise de l’école de baseball intérieure, a rappelé Truchon, dès le mois de février de chaque année, grâce à l’implication d’entraîneurs et dirigeants, à moindre coût, plusieurs joueurs peuvent débuter à s’entraîner beaucoup plus rapidement, et ce, en comparaison avec les autres joueurs qui font partie des autres associations des Laurentides.

Passablement ému, Denis Truchon a même versé quelques larmes, quand est venu le temps de souligner le travail des autres membres du comité.

Quelques remises

Un peu plus tard dans la soirée, le maître de cérémonie, Pascal Langevin, a repris le micro pour quelques présentations spéciales. Dans le cas premièrement des gérants de l’année, ces honneurs ont été décernés à Michel Lagarde, bantam A, et à Marie-Josée Caron, peewee B-2. Au niveau des entraîneurs de l’année, c’est sans surprise que l’entraîneur-chef Pascal Lafrance et son groupe à la barre du moustique A ont été couronnés, imités par Daniel Bergeron et son groupe, pour la catégorie atome B-2.

En ce qui a trait au choix des équipes par excellence, les succès obtenus par les porte-couleurs du moustique A (champions provinciaux) et du peewee B-3 des entraîneurs Benoît Gagnon, Martin Rongpré, Éric Julien et Mario Lanthier n’ont pas passé sous silence.

Pour conclure, un hommage a été rendu à Serge Latour. En plus d’agir comme entraîneur aux niveaux midget et atome, on l’a vu à maintes reprises donner un coup de main à différents égards, notamment lors de la fête d’ouverture de la saison et pendant le tournoi moustique.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top