- PUBLICITÉ -
Le bantam AA des Mille-Îles entre par la grande porte

(Photo Sébastien Rivest) - Pour ravir récemment le titre de Champions régionaux, les porte-couleurs du bantam AA des Mille-Îles n’ont concédé que sept buts en cinq rencontres.

Le bantam AA des Mille-Îles entre par la grande porte

Championnats provinciaux de hockey

Comptant sur de nombreux joueurs de petit gabarit et plusieurs hockeyeurs à leur première année bantam, plusieurs personnes estimaient que les porte-couleurs de l’équipe bantam AA des Mille-Îles auraient beaucoup de difficulté à remporter des victoires.

Dans le rôle des négligés, pendant une bonne partie de la saison, les protégés de l’entraîneur-chef Julien Touchette se sont amusés à déjouer les pronostics des pseudos-connaisseurs. Le hic pour eux c’est que fréquemment, à un bien mauvais moment, ils échappaient un match contre une équipe de calibre inférieur.
«Après avoir été éliminés assez rapidement en séries éliminatoires, les gars ont semblé en tirer une bonne leçon. Ainsi, lors des Championnats régionaux, je n’avais jamais eu mes joueurs aussi dédiés à la tâche tous ensemble», a mentionné le coach Touchette.

Offrant un niveau de jeu inégalé jusqu’à maintenant cette saison à l’occasion de cette finale régionale, les représentants des Mille-Îles se sont montrés sans pitié pour leurs différents rivaux. En plus de signer cinq gains d’affilée, lors du duel décisif, ils ont causé une surprise, non pas seulement en défaisant les Conquérants Ouest des Basses-Laurentides, mais surtout en le faisant de façon aussi décisive que 6-1.

Forts de ce titre acquis de monarques régionaux, il reste à voir s’ils pourront maintenant continuer sur leur lancée lors des Championnats provinciaux, évènement qui prend l’affiche à partir de mercredi prochain, dans la région du Lac-Saint-Louis.

Pendant ce temps, les hockeyeurs du club des Seigneurs des Mille-Îles ont aussi présenté du jeu inspiré lors de la finale régionale. Pour se qualifier pour l’une des deux demi-finales, les athlètes, sous la gouverne d’Éric Beaulieu, sont même parvenus à disposer des puissants Sélects 2 du Nord, et ce, au compte de 3-2 en supplémentaire. Ils ont finalement été éliminés par les Conquérants Ouest, à l’issue d’un revers de 3-1.
«Ayant préconisé davantage le développement individuel plutôt que le jeu collectif, cela a paru dans les résultats d’équipe. Dans les circonstances, en connaissant moins de succès en terme de victoires, il ne fut pas toujours facile de garder les joueurs hautement motivés. Cependant, de les voir terminer sur une note positive à plusieurs égards, m’apporte beaucoup de satisfaction», a conclu Éric Beaulieu.

Les autres formations des Seigneurs

Soit dit en passant, le bantam des Mille-Îles ne sera pas le seul club des Seigneurs à l’œuvre lors des Championnats provinciaux. Effectivement, la formation du midget espoir des Seigneurs est qualifiée automatiquement pour ce rendez-vous d’envergure.

Dans le cas des joueurs des Seigneurs, sous la férule de Jean-Philippe Bélair, ils trouvent le moyen de se tirer d’affaire, sans avoir pour autant de marqueur naturel dans leurs rangs.

Pour ce qui est de l’autre équipe midget des Seigneurs, celle-ci n’a pas très bien répondu aux attentes lors de la finale régionale.

En ce qui a trait maintenant aux deux clubs du peewee, les protégés respectifs de Steven Latour et de Charles Dupéré, malgré de vaillants efforts, il leur a manqué cet opportunisme et cette cohésion qui font souvent la différence dans l’obtention ou non d’un objectif commun.

Photo horizontale (SR-08-09-20-2570.jpg)

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top