- PUBLICITÉ -
Le bantam AA des Mille-Îles atteint la finale d’un tournoi

(Photo Yves Déry) - Depuis le début de la saison 2009-2010, tant les joueurs du bantam AA des Mille-Îles que ceux des Seigneurs ont prouvé qu’ils pouvaient rivaliser adéquatement avec la très grande majorité des équipes que l’on retrouve un peu partout dans la province.

Le bantam AA des Mille-Îles atteint la finale d’un tournoi

Après avoir essuyé une défaite crève-cœur en demi-finales devant leurs partisans au Tournoi provincial bantam de Saint-Eustache, les porte-couleurs du bantam AA des Mille-Îles avaient de nouveau l’occasion de s’illustrer à un évènement de ce genre, dès les jours suivants.

Participant au 41e Tournoi de Saint-Bruno, au Saguenay, il y avait de quoi se demander si l’élément fatigue n’entrerait pas en ligne de compte.

En l’emportant 8 à 2 sur les Cobras de Verdun-LaSalle lors de leur première partie, cela a rassuré l’entraîneur en chef de la formation, Jason Mitchell. Puis, afin d’accéder à la ronde des demi-finales, les représentants des Mille-Îles ont tout d’abord vaincu les Dynamos de la Côte-Nord 4 à 2, avant de faire match nul 2 à 2 avec les Espoirs du Lac-Saint-Jean.

Pour accéder à une première finale en tournoi cette saison, les hockeyeurs de chez nous n’avaient plus que les joueurs du Promutuel de Rivière-du-Loup sur leur chemin. Efficaces en défensive et profitant des occasions en attaque, les protégés de Jason Mitchell ont finalement eu le meilleur sur leurs rivaux par la marque de 3 à 1.

En finale, l’histoire s’est toutefois avérée différente puisqu’ils se sont inclinés 4 à 2 contre les Grands Ducs du Richelieu. Au chapitre des marqueurs dans le camp des finalistes, Marc-Antoine Bouillon s’est montré le plus productif avec huit points, soit quatre buts et quatre passes. Anthony DeLuca a aussi totalisé quatre filets avec cependant une mention d’aide de moins que Bouillon. En ajoutant les trois buts réussis par le défenseur Mathieu Boily et l’ailier gauche Isaac Larente, cela veut donc dire qu’à leurs quatre, ils ont marqué 14 des 19 buts de leur équipe.

Pour en revenir aux DeLuca et Bouillon, ils ont aussi causé des maux de tête aux cerbères adverses durant le calendrier régulier. Le premier a terminé au deuxième rang des marqueurs du circuit avec pas moins de 42 buts et 17 passes pour 59 points en 25 matches. De son côté, le second a amassé 33 points, dont 18 filets, lui valant le 13e échelon des meilleurs marqueurs.

Bantam AA des Seigneurs

Sans pour autant avoir été des proies faciles pour leurs opposants dans les tournois, les athlètes du bantam AA des Seigneurs n’ont pas réussi à se rendre aussi loin que leurs confrères des Mille-Îles.

En saison régulière, les joueurs de l’entraîneur-chef Nicolas Donais, en incluant les points Franc Jeu, ont cependant obtenu un meilleur classement. Avec 13 gains, 11 échecs et quatre matchs nuls, ils ont clôturé en quatrième position tandis que ceux des Mille-Îles ont dû se contenter de la septième place, malgré un cumulatif assez semblable de 11 victoires, neuf échecs et huit verdicts nuls.

Au niveau de l’offensive des Seigneurs, les principales locomotives se sont avérées Guillaume Gauthier et Sacha Harnois, avec 43 et 32 points respectivement.

Malgré le brio de ces deux attaquants, pour l’entraîneur Daunais, les succès passent par une performance inspirée de tous ses soldats en uniforme à chaque match.

Malheureusement, durant le récent tournoi en sol eustachois (leur dernier de la présente saison), les blessures n’ont vraiment pas aidé Daunais à compter sur des effectifs au sommet de leur forme physique.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top