- PUBLICITÉ -
L’Armada l’emporte en prolongation

L’armada L’emporte En Prolongation

L’Armada l’emporte en prolongation

Malgré une superbe performance d’Ellis

L’Armada s’est butée à un gardien (Colten Ellis) en pleine possession de ses moyens, samedi au Centre d’excellence Sports Rousseau, mais la troupe de Joël Bouchard a finalement trouvé une brèche pour marquer en troisième période, avant de l’emporter en prolongation, par la marque de 3-2, aux dépens de l’Océanic de Rimouski.

«C’est probablement la meilleure performance d’un gardien de but que j’ai vue ici, a mentionné Bouchard après la rencontre. Le gars de Hockey Canada en moi était content de voir un jeune gardien garder les filets de cette façon.»

Ellis a fait face à un barrage de 42 lancers. Après avoir cédé tôt dans la rencontre, il s’est montré intraitable pendant plus de deux périodes avant de voir une autre rondelle se retrouver derrière lui.

Les locaux n’ont pas mis de temps à faire scintiller la lumière rouge. Alors qu’Alexander Katerinakis était posté à l’embouchure du filet, il a vu le disque arriver sur sa palette et il n’a eu qu’à le placer derrière Ellis. Katerinakis avait pris le retour de lancer de Luke Henman.

L’Eustachois Alexis Lafrenière, qui avait une section complète de supporters dans les gradins, a soulevé ses partisans en milieu de deuxième période, quand il a servi une magnifique passe à Maxim Trépanier qui n’avait qu’à compléter le travail et placer le disque derrière Francis Leclerc. Samuel Dove-McFalls avait au préalable repéré Lafrenière pour entamer le tic-tac-toe.

«C’était plaisant de jouer devant eux, mais j’aurais préféré qu’on ajoute une victoire, a lancé le numéro 11 de l’Océanic. Je n’étais pas plus nerveux parce que je jouais ici, mais c’est sûr que c’était spécial.»

Quelques minutes plus tard, Alex Barré-Boulet a bien failli redonner l’avance aux siens, mais au lieu de ça, il s’est retrouvé au cachot. N’ayant pas apprécié la mise en échec d’un rival, il a répliqué en le faisant trébucher. «C’était une très mauvaise pénalité et il l’a su» , a martelé Bouchard.

Il n’en fallait pas plus pour que les visiteurs prennent les devants grâce à un boulet de canon provenant du bâton de Charles-Édouard D’Astous. Leclerc n’a rien vu en raison d’une présence massive devant lui.

Les Blainvillo-Boisbriannais ont à leur tour profité d’une supériorité numérique pour créer l’égalité, grâce à une belle entrée de zone orchestrée par Joël Teasdale et Alexander Katerinakis. Shaun Miller a effectué un tourniquet avant d’y aller d’un lancer des poignets qui a mystifié Ellis.

Alex Barré-Boulet a prolongé à 13 sa séquence de matchs avec au moins un point en contournant tout le monde, en faisant coucher Ellis avant de contourner le filet et marquer dans un filet abandonné.

Défaite à Drummondville

Vendredi, l’Armada a subi un premier revers en temps régulier à ses neuf derniers matchs, alors qu’elle a plié l’échine 4-1 devant les Voltigeurs de Drummondville.

Les Drummondvillois ont chassé Francis Leclerc en début de deuxième période, alors qu’ils venaient d’enfiler un troisième but sans réplique.

Sept minutes plus tard, les Laurentiens réduisaient l’écart par l’entremise d’Alexandre Alain, aidé par Alex Barré-Boulet et Pascal Corbeil.

Mercredi, l’Armada recevra la visite des Remparts de Québec, dans un duel au sommet, tandis que vendredi, le Drakkar de Baie-Comeau sera en ville.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top