- PUBLICITÉ -
Lancement officiel des travaux d’agrandissement

(Photo Michel Chartrand) - Nous reconnaissons Robert Grégoire, Jean-Claude Laforest, Denise Beaudoin, députée de Mirabel, Guy Ouellette, député de Chomedey, Sylvie Cloutier ainsi que Benoit Charette, député de Deux-Montagnes.

Lancement officiel des travaux d’agrandissement

Centre d’entraide Racine-Lavoie

Les dirigeants du Centre d’entraide Racine-Lavoie ont officialisé le début des travaux d’agrandissement et de leurs locaux, situés dans la maison Richelieu, rue Dorion, dans le Vieux-Saint-Eustache.

«C’est l’amorce d’un projet devenu essentiel pour la communauté, celui d’avoir un lieu adéquat et sécuritaire qui offrira de nombreux services et activités d’entraide aux individus ainsi qu’aux familles en situation de vie difficile, pour plus de 5 000 personnes par année», a déclaré le président du conseil d’administration du Centre d’entraide, Jean-Claude Laforest, devant une quinzaine d’invités qui ont assisté à l’évènement, dont le député de Chomedey et représentant du gouvernement du Québec, Guy Ouellette, la conseillère eustachoise responsable du volet communautaire, Sylvie Cloutier, de même que les députés de Deux-Montagnes, Benoit Charette, et de Mirabel, Denise Beaudoin, le lundi 31 août dernier.

Cet agrandissement fera passer les locaux de l’organisme à 5 824 pieds carrés, grâce à l’ajout de 3 110 pieds carrés répartis sur trois étages, l’agrandissement étant principalement effectué à l’arrière du bâtiment.

Le directeur général de l’établissement, Robert Grégoire, explique qu’étant donné l’exiguïté des locaux, le Centre d’entraide se retrouvait toujours devant des choix difficiles lorsque venait le temps d’organiser des activités. «La tenue d’une activité de cuisine rendait impossible la tenue de réunions, d’autres activités ou de rencontres individuelles, explique-t-il. Nous serons maintenant en mesure de desservir les gens avec plus d’efficacité et de dignité.» L’actuelle cuisine sera agrandie. Une deuxième cuisine et une chambre froide seront ajoutées. Le Centre d’entraide pourra dorénavant compter sur trois locaux qui serviront aux rencontres et une grande salle.

Le revêtement extérieur de briques qui caractérise la maison sera conservé et sera agrémenté de parties en bois. Située dans le Vieux-Saint-Eustache, la maison Richelieu, construite en 1931, est reconnue comme une maison d’intérêt historique, indique-t-on au Centre d’entraide. L’édifice conservera ce caractère après la réalisation des travaux, mais il sera plus sécuritaire et répondra aux normes actuelles d’un édifice public. Les trois firmes qui participent au projet sont Tremblay L’Écuyer architectes, BSA groupe-conseil société d’ingénierie et Construction Doverco.

Il s’agit d’un investissement total de 900 000 $ pour lequel le Centre d’entraide a obtenu une contribution financière de 635 520 $ du gouvernement du Québec en juin dernier. La campagne de financement lancée en avril dernier a permis d’amasser 140 000 $ sur un objectif de 200 000 $. La conseillère Sylvie Cloutier a invité la population et les gens d’affaires à contribuer à la campagne pour atteindre l’objectif. La députée Denise Beaudoin a d’ailleurs joint le geste à la parole, en remettant un chèque de 1 000 $.

Les travaux devraient être terminés à la fin du mois de novembre prochain. L’organisme sera en mesure de réintégrer ses nouveaux locaux en décembre. Entre-temps, les bureaux administratifs du Centre d’entraide Racine-Lavoie sont situés au 250, boulevard Arthur-Sauvé. La distribution de denrées du mercredi matin se tient à la salle des Chevaliers de Colomb, au 109 de la rue Saint-Nicolas.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top